dimanche 25 novembre 2018

Pape François : j'ai sauve Medjugorje.


                       
                                 

Chiara Amirante: le pape François m'a dit "j'ai sauvé Medjugorje"

La fondatrice de Nuovi Orizzonti révèle une conversation privée avec le souverain  pontife: 

Récit de sœur Emmanuel Maillard :



. Francesco et Chiara! 
Chiara Amirante, fondatrice de la Communauté Nuovi Orizzonti en Italie est une femme qui aime profondément l’Eglise et qui occupe une place privilégiée à Rome. 

Sa fiche Wikipédia :
https://it.m.wikipedia.org/wiki/Chiara_Amirante

                                 

En effet Jean Paul II l’a nommée consultrice du Dicastère pour la Pastorale des Migrants, 

                            


puis Benoit XVI l’a nommé consultrice du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation ; enfin elle fut l’une des premières femmes convoquée au synode. 



Cela lui a permis de voir plusieurs fois le pape François. Après les déclarations du pape sur Medjugorje à son retour de Fatima, le 13 mai 2017, Chiara a eu plusieurs entretiens avec le saint père. 




Lors d’une de ces rencontres, qui a duré plus d’une heure, Medjugorje était au cœur de la conversation. Je connais Chiara depuis plus de vingt ans et je suis contente de voir qu’une personne si bien formée à l’école de Marie ait eu l’occasion d’être écoutée par le pape. 

Chiara a tellement intégré dans sa vie les messages de la Vierge qu’elle irradie la lumière maternelle de Marie et attire ainsi à Dieu beaucoup de personnes, surtout des jeunes blessés et anéantis par toutes sortes de dépendances. 

Sa vocation est de faire sortir de cet enfer ceux qui y sont tombés et qui ne trouvent aucun secours dans notre société. Voilà un grand défi ! 


Les premiers entretiens avec le pape étaient privés et Chiara a toujours respecté le secret pontifical. Mais récemment le Saint Père lui a dit: « Chiara, cette fois-ci tu peux parler de ce que je t’ai dit au sujet de Medjugorje ». Je cite ici Chiara sur quelques points de son dernier entretien avec le pape.




Je voudrais partager une nouvelle qui m’a donné beaucoup de joie. Il est vrai que la déclaration du pape François le 13 mai 2017 dans l’avion de Lisbonne nous a fait un coup au cœur: 




« Je préfère la Vierge mère, notre mère, plutôt que la Vierge chef de bureau télégraphique qui envoie des messages tous les jours à une heure précise… Ce n’est pas la mère de Jésus…Qui pense que la Vierge dirait: donc venez demain à partir de telle heure et je dirai un message à tel voyant? Non, ça non ! »





Et même si le pape François a ensuite ajouté: « A Medjugorje il y a des fruits, tant de fruits », cela n’a pas atténué notre chagrin causé par cette affirmation: « Ce n’est pas la mère de Jésus ». 

Après cette déclaration, diffusée par tous les journaux télévisés du monde, j’ai eu la grâce d’avoir un entretien avec le Saint Père. J’ai sa bénédiction pour parler de ses propos sur Medjugorje.





J’ai ressenti le besoin de discuter avec lui, car je vois que certaines infos qui circulent au Vatican ne sont pas vraies. Par exemple, des prêtres mal informés croient que Marie a déjà donné plus de 50.000 messages, ce qui a faisait penser au pape François que la Sainte Vierge donnait tous les jours plusieurs rendez-vous à plusieurs voyants pour dire des choses différentes.

 J’ai alors précisé : ‘Non, ce n’est pas du tout ça ! A’ ce jour, il n’y a que 672 messages. 




Il y a le message mensuel du 25 confié à Marija pour le monde et celui du 2 reçu et transmis par Mirjana.’ 




Le pape François m’a alors affirmé qu’il avait ‘sauvé’ Medjugorje. En effet, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi voulait donner un avis négatif, 




mais il a soutenu la Commission Ruini qui a exprimé un avis positif sur les premières apparitions

Le saint Père a dit ‘J’ai à cœur Medjugorje, très à cœur ! Pendant la conférence de presse dans l’avion de Lisbonne, il a souligné qu’il y avait des fruits, que cela ne pouvait être nié. 




Il a envoyé Mgr Hoser justement parce qu’il croit que les fruits sont importants et que Medjugorje doit être protégée. Il m’a confié que c’est lui qui a autorisé l’organisation des pèlerinages. 

Il est en train de se mobiliser – pour l’instant à travers son envoyé, Mgr Hoser – pour garder tout ce qu’il y a de beau à Medjugorje. 


Continuons à prier pour le pape François, pour l’Eglise et pour toutes ses intentions

Source principale

http://www.enfantsdemedjugorje.fr/les-nouvelles-de-medjugorje-novembre-2018-par-soeur-emmanuel-maillard/?fbclid=IwAR0t4hAB39MLkYrrv5AkWKNwHfjRO4Gg6cPX_r-7h9Dmy-CB-RjEScyTKpc

SOURCES

https://it.aleteia.org/2018/11/02/chiara-amirante-papa-francesco-mi-ha-detto-ho-salvato-io-madonna-medjugorje/




https://www.religionenlibertad.com/europa/10101712/ASoy-yo-el-que-he-salvado-a-MedjugorjeA-esto-es-lo-que-Chiara-Amirante-afirma-que-le-dijo-el-Papa.html



lundi 22 octobre 2018

Mark Mallett : CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MEDJUGORJE


                                         



MEDJUGORJE :CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

EXTRAITS


En vérité, les apparitions de Medjugorje ont d'abord été acceptées par l'évêque Pavao Zanic de Mostar, diocèse de la ville où réside Medjugorje. Parlant de l'intégrité des voyants,

                     

il a déclaré:
Personne ne les a forcés ou influencés de quelque manière que ce soit. Ce sont six enfants normaux; ils ne mentent pas; ils s'expriment de la profondeur de leurs cœurs. Avons-nous affaire ici à une vision personnelle ou à un événement surnaturel? C'est dur à dire. Cependant, il est certain qu'ils ne mentent pas. -

déclaration à la presse du 25 juillet 1981; «Déception ou miracle de Medjugorje?»; ewtn.com


Cette position favorable a été confirmée par la police qui a lancé le premier examen psychologique des voyants afin de déterminer s’ils hallucinaient ou tentaient tout simplement de causer des troubles. Les enfants ont été emmenés à l'hôpital neuro-psychiatrique de Mostar, où ils ont été soumis à de sévères interrogatoires et exposés à des patients atteints de démence grave afin de les effrayer. Après avoir passé tous les tests, le Dr. Mulija Dzudza, un musulman, a déclaré:

Je n'ai pas vu d'enfants plus normaux. Ce sont les gens qui vous ont amené ici qui devraient être déclarés fous!  

- Medjugorje, Les premiers jours , James Mulligan, ch. 8


                                   

Ses conclusions ont ensuite été confirmées par des examens psychologiques ecclésiaux [4]  , puis à nouveau par plusieurs équipes de scientifiques internationaux au cours des années suivantes. En fait, après avoir soumis les voyants à une batterie de tests alors qu’ils étaient en extase pendant des apparitions - qu’il s’agisse de piquer et de donner des coups, jusqu’à leur envoyer du bruit et de surveiller les schémas cérébraux - Dr. Henri Joyeux et son équipe de médecins français ont conclu :


Les extases ne sont pas pathologiques, il n’y a aucun élément de duperie. Aucune discipline scientifique ne semble capable de décrire ces phénomènes. Les apparitions à Medjugorje ne peuvent être expliquées scientifiquement. En un mot, ces jeunes sont en bonne santé et il n’y a aucun signe d’épilepsie, pas plus qu’un sommeil, un rêve ou un état de transe. Il ne s’agit ni d’hallucination pathologique ni d’hallucination dans l’audition ou dans les équipements de vision.

—8: 201-204; «Science teste les visionnaires», cf. divinemysteries.info

Plus récemment, en 2006, des membres de l’équipe du Dr Joyeux ont à nouveau examiné certains des voyants pendant l’ecstasy et envoyé les résultats au pape Benoît XVI.

                             

Après vingt ans, notre conclusion n'a pas changé. Nous ne nous sommes pas trompés. Notre conclusion scientifique est claire: les événements de Medjugorje doivent être pris au sérieux. —Dr. Henri Joyeux, Tribune de Međugorje, janvier 2007

Cependant, comme le note Antonio Gaspari, coordinateur éditorial de l’Agence de presse Zenit, peu après l’approbation de Mgr Zanic…

                                   

… Pour des raisons encore peu claires, Mgr Zanic a presque immédiatement changé d'attitude et est devenu le principal critique et opposant des apparitions de Medjugorje. - “Medjugorje Deception ou Miracle?”; ewtn.com

FROM FATIMA TO MEDJUGORJE
LE FILM A DISPARU ET N'EST PLUS EN LIGNE.

                                     

Un nouveau documentaire, De Fatima à Medjugorje, souligne les pressions exercées par le gouvernement communiste et le KGB sur Mgr Zanic, craignant que le communisme ne s'effondre à la suite du réveil religieux survenu à Medjugorje. Des documents russes auraient révélé l'avoir fait chanter avec des preuves documentées d'une situation «compromettante» dans laquelle il se trouvait avec une «jeunesse».

 En conséquence, et apparemment confirmé par le témoignage consigné d'un agent communiste impliqué, l'évêque aurait accepté de subvertir les apparitions afin de garder son passé silencieux. [5] Cependant, le diocèse de Mostar a écrit une réponse cinglante et a demandé une preuve de ces documents. [6]

 [UPDATE: le documentaire n'est plus en ligne et on ne sait pas pourquoi. À ce stade, ces allégations doivent être abordées avec prudence et réserve, aucune preuve solide n’ayant été dégagée depuis la sortie du film.


J'ai reçu la communication suivante de Sharon Freeman, qui travaillait a l'Ave Maria Centre, à Toronto. Elle a personnellement interrogé Mgr Zanic après qu'il eut changé d'attitude à l'égard des apparitions. C'était son impression:


                                               

Je peux dire que cette réunion m'a confirmé qu'il était compromis par les communistes. Il était très aimable et son comportement et son langage corporel montraient clairement qu'il croyait encore aux apparitions, mais qu'il était obligé de nier leur authenticité. —Le 11 novembre 2017


D'autres soulignent l'explosion des tensions entre le diocèse et les franciscains, sous la surveillance de laquelle se trouvait la paroisse de Medjugorje et donc les voyants.

                       

Apparemment, lorsque deux prêtres franciscains ont été suspendus par l'évêque, la voyante Vicka aurait déclaré: «Notre-Dame veut que l'on dise à l'évêque qu'il a pris une décision prématurée. Laissez-le réfléchir à nouveau et écoutez bien les deux parties. Il doit être juste et patient.

Elle dit que les deux prêtres ne sont pas coupables. »Cette critique de la part de Notre-Dame aurait changé la position de Mgr Zanic. Cependant, en 1993, le tribunal de la signature apostolique a jugé que la déclaration «ad statem laicalem» de l’évêque contre les prêtres était «injuste et illégale»

                         

Peut-être pour une ou toutes les raisons ci-dessus, Mgr Zanic a rejeté les résultats de sa première commission et a ensuite formé une nouvelle commission pour enquêter sur les apparitions. Mais maintenant, elle était remplie de sceptiques.

Neuf des 14 membres de la deuxième (plus grande) commission ont été choisis parmi certains théologiens connus pour leur scepticisme face aux événements surnaturels. - Antonio Gaspari, «Medjugorje Deception ou Miracle?»; ewtn.com

Michael K. Jones (à ne pas confondre avec Michael E. Jones, qui est sans doute l'adversaire le plus féroce de Medjugorje) confirme ce que Gaspari a rapporté. En utilisant la loi sur la liberté d’information, Jones déclare sur son site Internet avoir acquis des documents classifiés de la propre enquête du département d’État des États-Unis sur les apparitions menée par l’Ambassadeur David Anderson sous l’administration du président Ronald Reagan. Le rapport classifié, qui a été transmis au Vatican, révèle que la commission de Mgr Zanic était effectivement "contaminée", a déclaré Jones

Cela étant, cela explique en partie pourquoi le cardinal Joseph Ratzinger, en tant que préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a rejeté la deuxième commission de Zanic et transféré l'autorité sur les apparitions au niveau régional de la Conférence des évêques yougoslaves. La commission a été formée. Cependant, Mgr Zanic a publié un communiqué de presse avec une explication beaucoup plus bénigne:
Au cours de l'enquête, il semble que ces événements sous enquête dépassent de beaucoup les limites du diocèse. C’est pourquoi, sur la base desdits règlements, il convenait de poursuivre les travaux au niveau de la Conférence épiscopale et de constituer ainsi une nouvelle Commission à cette fin. - paru à la une de Glas Koncila le 18 janvier 1987; ewtn.com


Quatre ans plus tard, la nouvelle Commission des évêques a publié le 10 avril 1991 la déclaration de Zadar, désormais bien connue, qui stipulait:

Sur la base des enquêtes menées jusqu’à présent, on ne peut affirmer qu’il s’agit d’apparitions et de révélations surnaturelles. —Cf. Lettre à Mgr Gilbert Aubry du Secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Mgr Tarcisio Bertone; ewtn.com

La décision, dans le discours de l'Église, était: non constat de surnaturel, ce qui signifie simplement que, jusqu'à présent, une conclusion ferme sur la nature surnaturelle ne peut être affirmée. Ce n'est pas une condamnation mais une suspension de jugement.

Mais ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu ’ au milieu de 1988, la Commission aurait mis fin à ses travaux avec un jugement positif sur les apparitions ».

                               

Dans une interview accordée à la télévision publique croate le 23 décembre 1990, le cardinal Franjo Kuharic, archevêque de Zaghreb et président de la Conférence des évêques yougoslaves, a déclaré que la Conférence des évêques yougoslaves, y compris lui-même, "a un avis positif sur les événements de Medjugorje". —Cf. Antonio Gaspari, «Medjugorje Deception ou Miracle?»; ewtn.com


                                   


Mais Mgr Zanic ne partageait pas cette opinion. Mgr Frane Franic, présidente de la Commission doctrinale de la Conférence des évêques yougoslaves, a déclaré dans une interview accordée au quotidien italien Corriere della Sera [8] que seule la féroce opposition de Mgr Zanic, qui avait refusé de bouger de son propre verdict, avait empêché une décision positive sur les apparitions de Medjugorje. [9]

Les évêques ont utilisé cette phrase ambiguë (non constat de surnaturel) car ils ne voulaient pas humilier Mgr Pavao Zanic, évêque de Mostar, qui affirmait sans cesse que Notre-Dame n'apparaissait pas aux yeux de celui qui voit. Lorsque les évêques yougoslaves ont discuté de la question de Medjugorje, ils ont dit à Mgr Zanic que l’Église ne prenait pas de décision finale à propos de Medjugorje et que, par conséquent, son opposition était sans fondement.

                                         


En entendant cela, Mgr Zanic a commencé à pleurer et à crier, et le reste des évêques a ensuite cessé toute discussion. —Archevêque Frane Franic dans le numéro de Slobodna Dalmacija du 6 janvier 1991; cité dans «Les médias catholiques propagent de fausses nouvelles sur Medjugorje», 9 mars 2017; patheos.com

                             

Le successeur de Mgr Zanic n'a été ni plus favorable ni moins éloquent, ce qui peut ne pas surprendre. Selon Mary TV, Mgr Ratko Peric aurait déclaré devant les témoins qu'il n'avait jamais rencontré les visionnaires ni parlé à ceux-ci et qu'il ne croyait pas en d'autres apparitions de Notre-Dame, nommant plus précisément Fatima et Lourdes.

Je crois ce que je suis obligé de croire - c'est le dogme de l'Immaculée Conception qui a été publié quatre ans avant les prétendues apparitions de Bernadette. —Tenu dans une déclaration sous serment attestée par le p. John Chisholm et le major général (retraité) Liam Prendergast; les remarques ont également été publiées dans le journal européen «The Universe» du 1 er février 2001; cf. patheos.com


                                               

Mgr Ratko  Peric est allé plus loin que la Commission yougoslave et sa déclaration et a carrément déclaré que les apparitions étaient fausses. Mais à ce moment-là, confronté aux fruits évidents et extrêmement positifs de Medjugorje, le Vatican a lancé la première d'une série d'interventions claires visant à maintenir le site de pèlerinage ouvert aux fidèles et à empêcher toute déclaration négative.

                           


 Dans une lettre de clarification adressée à Mgr Gilbert Aubry, Mgr Tarcisio Bertone, archevêque de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a écrit:

Ce que Mgr Peric a dit dans sa lettre au Secrétaire général de la «Famille Chrétienne», déclarant: «Ma conviction et ma position ne sont pas seulement« non constat de supernaturalitate », mais également« constat de non supernaturalitate »du apparitions ou révélations à Medjugorje ”, doivent être considérées comme l'expression de la conviction personnelle de l'évêque de Mostar qu'il a le droit d'exprimer en tant qu'ordinaire du lieu, mais qui est et reste son opinion personnelle.

26 mai 1998; ewtn.com

Et c’est cela - même si cela n’a pas empêché l’évêque de continuer à faire des déclarations accablantes. Et pourquoi, quand il est clair que le Vatican continue à enquêter? Une réponse peut être l'influence d'une sombre campagne de mensonges......



L'AFFAIRE KRONZER  : L'HOMME QUI VOULAIT DETRUIRR MEDJUGORJE.

Lors de mes propres voyages, j'ai rencontré un journaliste de renom (qui a demandé à rester anonyme) et qui m'a fait part de sa connaissance directe des événements survenus au milieu des années 90.

                                     

  Un multimillionnaire américain originaire de Californie, qu'il connaissait personnellement, a entamé une campagne acharnée pour discréditer Medjugorje et d'autres apparitions mariales présumées, car sa femme, dévouée à cet homme, l'avait quitté.
 (pour agression mentale). 

                                  

                                 

Il a promis de détruire Medjugorje si elle ne revenait pas, même s'il y avait été plusieurs fois et y avait cru

Il a dépensé des millions de dollars pour cela - engager des équipes de tournage d'Angleterre pour faire des documentaires diffamant Medjugorje, envoyer des dizaines de milliers de lettres (à des endroits comme  The Wanderer), même dans le bureau du cardinal Ratzinger! Il a répandu toutes sortes de horreurs - des trucs qui sont ressortis… des mensonges, a déclaré le journaliste, qui ont apparemment également influencé l'évêque de Mostar.

Le millionnaire a fait pas mal de dégâts avant de finalement manquer d’argent et de se retrouver du mauvais côté de la loi. Ma source a estimé que 90% des documents anti-Medjugorje étaient produits à la suite de cette âme perturbée .




A l'époque, ce journaliste ne voulait pas identifier le millionnaire, et peut-être pour une bonne raison.

                         

L'homme avait déjà détruit des ministères pro-Medjugorje à travers sa campagne de mensonges. Récemment, cependant, je suis tombé sur une lettre d'une femme, Ardath Talley, qui était mariée au défunt Phillip Kronzer, décédé en 2016.

Elle a fait une déclaration datée du 19 octobre 1998 qui est une image inversée de l'histoire , pour moi.

                               

Ces derniers mois, mon ex-mari, Phillip J. Kronzer, a orchestré une campagne visant à diffamer le mouvement marial et Medjugorje. Cette campagne, qui utilise de la littérature et des vidéos d’attaque, a endommagé de nombreuses personnes innocentes avec des informations fausses et diffamatoires. Bien que, comme nous le savons, le Vatican reste très ouvert sur Medjugorje et que l’Église officielle continue de l’enquêter et a récemment réaffirmé cette position, M. Kronzer et ceux qui travaillent pour ou avec lui ont cherché à brosser un tableau négatif des apparitions. ont fait circuler des rumeurs et des insinuations absurdes

                          



Cela a peut-être été pris en compte lorsque, en 2010, le Vatican a mis en place la quatrième commission d'enquête sur Medjugorje, dirigée par le cardinal Camillo Ruini. Les études de cette commission, achevées en 2014, ont maintenant été transmises au pape François. Mais pas sans un dernier tour remarquable dans l'histoire.


Le Vatican Insider a divulgué les conclusions des quinze membres de la Commission Ruini, et elles sont importantes.
La Commission a constaté une différence très nette entre le début du phénomène et son évolution suivante et a donc décidé d'émettre deux votes distincts sur les deux phases différentes: les sept premières [apparitions] présumées entre le 24 juin et le 3 juillet 1981 et tout ce qui est arrivé plus tard. Les membres et les experts se sont exprimés avec 13 voix en faveur de la reconnaissance du caractère surnaturel des premières visions. —16 mai 2017; lastampa.it


Pour la première fois depuis 36 ans que les apparitions ont commencé, une commission semble avoir «officiellement» accepté l'origine surnaturelle de ce qui a commencé en 1981: la Mère de Dieu est effectivement apparue à Medjugorje. En outre, la Commission semble avoir confirmé les conclusions des examens psychologiques des visionnaires et confirmé l’intégrité des voyants, longtemps attaquée de manière parfois impitoyable par leurs détracteurs



Sources

https://www.prweb.com/releases/2004/05/prweb124917.htm

1998 Déclaration publique de Ardath Talley, ex-épouse de Phillip J. Kronzer de la Kronzer Foundation, http://www.kronzer.org

                               

"Ces derniers mois, mon ex-mari, Phillip J. Kronzer, a orchestré une campagne visant à diffamer le mouvement marial et Medjugorje. Cette campagne, qui utilise de la littérature et des vidéos d’attaque, a porté atteinte à de nombreuses personnes innocentes avec des informations fausses et diffamatoires. nous savons que le Vatican reste très ouvert sur Medjugorje, et l’Église officielle continue de l’enquêter et a récemment réaffirmé cette position. M. Kronzer et ceux qui travaillent pour ou avec lui ont cherché à brosser un tableau négatif des apparitions et à faire circuler des rumeurs. Bien que beaucoup s’attendent depuis longtemps à ce que Medjugorje soit attaquée en ces temps sombres, j’ai le devoir de le denoncer car c'est en grande partie grâce au soutien financier de M. Kronzer.Sa calomnie a dérouté certaines personnes et égaré d’autres en ce moment crucial où tout ce qui vient de Dieu est attaqué.

Sachez que les efforts de M. Kronzer sont le résultat d’un divorce amer. Depuis notre séparation il y a plus de quatre ans, il a mené une campagne sans relâche pour noircir les noms de voyants, prêtres, religieuses, groupes de prière, apostolats, orateurs, écrivains et centres de la paix dans les cercles charismatique et marial. C'est un effort d'intimidation et de représailles contre moi parce que Medjugorje est une chose à laquelle il sait que je suis chere. Dès le début, ses actions ont été une tentative évidente de transférer le blâme de lui-même sur les autres et de me renvoyer à lui. Il est allé jusqu'à prétendre que les personnes consacrées à Notre Mère Bénie font partie d'une secte". à qui on a «lavé le cerveau
l y a longtemps qu'il m'a menacé de nuire à Medjugorje si je ne revenais pas à ce qui était un mariage profondément troublé. Nos problèmes sont remontés au début des années 70 - bien avant Medjugorje - et, comme l'attesteront tous mes enfants et mes amis, je suis une personne très indépendante, dotée d'une grande liberté de pensée et qui ne relève que de l'Église catholique romaine en union avec le pape. En tant que troisième ordre, je déteste le divorce, mais je n'avais pas d'autre choix.

Je ne souhaite pas attaquer personnellement M. Kronzer, mais à cause de son assaut contre la mission de la Mère Bénie, je dirai ici que M. Kronzer est un homme troublé qui m'a fait du mal à mes amis les plus proches et à notre famille. Pendant longtemps, j'ai ressenti le besoin de me cacher et, à plusieurs reprises, il a planifié des tentatives d'enlèvement.

Même maintenant, je reçois trois ou quatre appels suspects chaque jour et je devais demander une ordonnance de non-communication pour le tenir loin de moi. Mes trois enfants sont derrière moi et sont pleinement conscients du problème avec leur père. Je suis également en contact étroit avec mes cinq petits-enfants.

M. Kronzer a calomnié impitoyablement ceux qui ont essayé de m'aider et l'a fait non seulement avec des informations déformées, mais avec des idées fabriquées. Bien que je n'entrerai pas dans les détails à cause des décisions judiciaires en instance, ceux qui sont impliqués avec lui incluent Rick "le publicain". Salbato d'Unity Publishing, qui a écrit les newsletters "Tester l'esprit"? et "Épée de la vérité". E. Michael Jones, éditeur de "Culture Wars"? magazine et auteur de The Medjugorje Deception: Maurice Alexander (alias Max Jackson) et Jeff Pickett (alias Jeff Stone), une équipe d’attaque anglaise qui opère sous l’apparence d’une équipe de tournage appelée «Network Five International». Leur harcèlement téléphonique et leur harcèlement par les médias sont infinis. Leurs techniques de piégeage incluent usurper l'identité d'évêques, de prêtres et d'autres personnalités, ainsi que l'enregistrement secret de conversations téléphoniques.

 Ils ont produit plusieurs vidéos et leur dernière est "Medjugorje: Divin ou trompé". Cover-Up. Bientôt, ils prévoient de publier une autre vidéo et d'ouvrir un site Web qui, comme tout ce qu'ils font, sera sans doute peu professionnel et diffamatoire. M. Kronzer a commencé ses attaques publiées en écrivant "Les loups vêtus de vêtements catholiques". Merci de prier pour la conversion de mon ancien mari, et de prier pour que cette attaque contre Medjugorje, ma famille, mes amis et mes collègues s’arrête et que ceux-ci qu’il a confondus avec sa tromperie viennent maintenant en cette Année du Saint-Esprit, une connaissance de la vérité

Ardath Mary Kronzer, Foster City, Californie, le 19 octobre 1998

(nom marié maintenant abandonné et nom de jeune fille utilisé ?? Ardath Talley

https://www.markmallett.com/blog/2018/10/18/the-truth-of-medjugorje-you-may-not-know/


16 septembre 2004
http://www.metroactive.com/papers/metro/09.15.04/kronzer-0438.html


La sombre croisade de Phillip J. Kronzer

Par Justin Nyberg

A SON 60EME ANNIVERSAIRE, Phillip James Kronzer est rentré d'une brève partie de golf dans son manoir de Los Gatos et a été sous le choc de sa vie. Les placards étaient vides. Une lettre dactylographiée était posée sur le bar en faux marbre.

Ardath, sa femme depuis 39 ans, l'avait quitté.

Au cours des mois suivants, désespéré de comprendre les raisons du départ de sa femme, Kronzer se convainquit qu'elle n'était pas partie de son plein gré.

                                             

"J'ai décidé que quelque chose pue, et j'allais aller au fond des choses", a déclaré Kronzer

Jusqu'ici, aller au fond des choses, si cela a coûté à Kronzer, un dirigeant manufacturier à la retraite qui a fait fortune dans l'immobilier, 2,5 millions de dollars, l'affection de ses enfants et d'innombrables heures de litiges. Il était soupçonné, puis autorisé, d'envoyer de fausses lettres de l'anthrax à la police à Los Gatos et Campbell. Il a subi un procès pour calomnie, a été malmené par des voyous et a reçu des menaces de mort, voilées et explicites.

"Mon objectif principal était de prouver que ma femme était sous contrôle mental total et ce depuis 10 ans", a déclaré Kronzer. "Si j'avais su dans quoi je marchais, j'aurais eu peur de le prendre."

La cause de l'angoisse de Kronzer réside dans le hameau de Medjugorje, jadis assoupi
 C'est sur une colline juste à l'extérieur de la ville que, le 24 juin 1981, six écoliers catholiques ont prétendu voir la silhouette radieuse d'une femme tenant un bébé dans ses bras. Le lendemain, l’esprit s’est identifié comme étant la Vierge Marie et a commencé à transmettre des messages qu’ils devaient transmettre au monde

Les touristes curieux ont commencé à affluer à Medjugorje. Le village agricole isolé, qui abritait environ 500 personnes avant les apparitions, sans routes asphaltées, sans électricité, sans eau courante, sans téléphone, sans hôtel ni restaurant, a changé radicalement. Plus de 15 000 chambres d'hôtel ont été construites au cours des deux prochaines décennies. Des troupeaux de bétail paissant dans des rues en terre ont cédé la place à des bus de tournée qui parcouraient des routes modernes bordées de cafés et de boutiques de souvenirs

Depuis 1987, l'évêque de la région a condamné les apparitions de Medjugorje comme un canular. Le Vatican, qui a donné son aval à des apparitions similaires à Lourdes (France) et à Fatima (Portugal), ne les a ni approuvées ni condamnées. "J'ai tendance à être sceptique à cause de ma formation critique en études bibliques", déclare le révérend religieux Charles Miller, qui s'est rendu à Medjugorje cet été. "J'ai toujours l'esprit ouvert là-dessus, mais je me penche vers le positif. Je ne suis pas prêt à dire que c'est absolument authentique."

D'autres sont déjà convaincus. Medjugorje a pris sa place parmi Fatima, Lourdes et Guadalupe, au Mexique, en tant que l'une des mecques les plus célèbres au monde pour les observateurs de Mary. Entre 15 et 20 millions de pèlerins ont visité "la ville miracle" au cours des 23 années écoulées depuis les apparitions.

                                 

Phillip Kronzer et son épouse, Ardath Talley, étaient deux des pèlerins

Les Kronzers, catholiques fervents, ont été hypnotisés par les nouvelles fantastiques de Medjugorje. Ensemble, ils y sont allés en 1987, rencontrant des visionnaires eux-mêmes, puis sont revenus aux usa, inspirés pour enseigner aux autres les miracles qu’ils ont vus.

Mais Phillip Kronzer a commencé à se méfier des miracles de Medjugorje et a senti que des groupes s'enrichissaient en les racontant. De son côté, sa femme était convaincue que les visions étaient réelles et ils ont commencé à se séparer.

Dans les années qui ont suivi la rupture de leur mariage, le chagrin de Kronzer s'est transformé en colère et il a commencé à discréditer quiconque promouvait les apparitions de Medjugorje ou ceux qui prétendaient les voir



Kronzer a utilisé ses avoirs personnels substantiels, évalués à 12 millions de dollars, pour financer sa propre fondation, un documentaire, des publicités dans les magazines, un site Web (www.kronzer.org) et un programme de radio-débat conservateur à Denver s'attaquant au mouvement de Medjugorje. Surtout, en poursuites au tribunal.

Au cours des 10 dernières années, Kronzer a poursuivi un organisme à but non lucratif basé au Kansas, appelé Medjugorje MIR Center, le groupe  Children of Medjugorje, qui produit des films et des livres sur le sujet, deux autres organismes à but non lucratif et un ministère de Medjugorje dans la région rurale d'Alabama ( Caritas OF BIRMINGHAM). Il a également financé un procès intenté par cinq anciens membres du groupe Alabama et poursuivi le cabinet d'avocats qui le représente, ainsi que quatre de ses associés au moins, affirmant qu'ils s'étaient retournés contre lui à cause de sa quete pour discréditer le phénomène de Medjugorje. Il a poursuivi plusieurs fois en appel.

À 70 ans, Kronzer est très actif et actif, un golfeur passionné avant que son genou ne commence à lui causer des ennuis récemment, et il ressemble étrangement à Donald Sutherland. Son visage, toujours aussi beau sous ses cheveux blancs légèrement en retrait, se durcit avec une intensité déconcertante lorsque le sujet tourne à son travail.

"C’est à peu près tout ce que je fais, sept jours sur sept, 24 heures sur 24", déclare Kronzer. "C'est la guerre. Je suis en guerre.

Aucun groupe n'a été aussi touché par cette guerre qu'une curieuse communauté religieuse de l'Alabama connue sous le nom de Caritas.

Sur la route n ° 43 du comté de Shelby, à environ 20 km au sud de Birmingham, à Sterrett, Alabama (pop. 3 091 habitants), se trouve une commune isolée sur une ferme boisée de 168 acres située à la campagne. Environ 50 personnes, toutes catholiques, y vivent toute l'année, après avoir consacré leur vie à promouvoir les messages saints qui continuent de passer à travers les visionnaires de Medjugorje.

Il y a un tabernacle en pierre, abritant un bureau et une presse à imprimer, une boutique de souvenirs, un ensemble de caravanes habitées par des adhérents et un champ dégagé où une statue de la Vierge Marie est posée sur des rochers. En retrait dans les bois se trouve une grande maison de deux étages où le fondateur charismatique de la communauté, un ancien paysagiste nommé Terry Colafrancesco, vit avec sa famille

En 1987, un an après avoir visité Medjugorje et s’être lié d’amitié avec certains visionnaires, Colafrancesco est revenu aux États-Unis et a fondé une organisation à but non lucratif, dépensant environ 800 000 $ pour promouvoir leurs messages dans le monde. Il l'a appelé Caritas, le mot latin pour l'amour.

L'année suivante, Marija Pavlovic Lunetti, l'une des visionnaires vedettes de Medjugorje, a rendu visite à Colafrancesco chez lui à Sterrett et a eu plusieurs visions de la Vierge dans la chambre de Colafrancesco et d'une autre dans un champ de vaches de plus de 90 acres en face de la route

Depuis lors, Colafrancesco a fait de Caritas l’une des plus grandes organisations de Medjugorje au monde. Chaque année, elle collecte des dons en espèces de 1,5 à 2 millions de dollars, effectue une demi-douzaine de voyages à Medjugorje pour environ 150 pèlerins et publie environ un demi-million de lettres d'information, selon les archives de l'IRS. La communauté possède un actif de 3,8 millions de dollars et a publié une collection de messages de Medjugorje qui auraient rapporté plus de 1 million de dollars. Les appelants peuvent appeler le service d'assistance téléphonique de Caritas 24 heures sur 24

"L’homme doit être arrêté", a déclaré Kronzer. "Tout ce que ce gars fait est en train de se construire une énorme entreprise et quand tout sera decouvert, il sera devenu multimillionnaire.

En 2001, Kronzer intenta une action en justice contre plusieurs groupes de Medjugorje, dont Caritas, qu'il accusa d'avoir utilisé un "contrôle mental" et des "tromperies" pour escroquer les dons des croyants. Le procès a été rejeté par un juge de Sacramento, qui a déclaré que les groupes bénéficiaient du premier amendement de protection pour prêcher ce qu'ils voulaient.

Plus tard cette année-là, Kronzer finança un procès en Alabama par cinq anciens membres de Caritas et leurs parents, affirmant que Colafrancesco les attirait dans la communauté avec des promesses de fraternité spirituelle, puis les manipulait et les extorquait hors de leur argent. Ils ont affirmé qu'il contrôlait ses partisans avec des tactiques classiques de lavage de cerveau - interdisant la télévision ou les journaux et les contacts avec le monde extérieur, brisant leurs défenses mentales avec des journées de travail et de culte épuisantes, imprégnant leur esprit de propagande et contrôlant leur comportement au point une sorte de dieu.

Certains membres se sont plaints d'avoir été forcés de déposer des chèques des comptes Caritas à but non lucratif et d'écrire des chèques personnels à Colafrancesco pour le même montant, et que Colafrancesco avait conservé l'acte pour un montant de 500 000 USD de terrains de Caritas à son nom, selon le Birmingham Post-Herald

À l'époque, Colafrancesco avait rejeté le procès, le qualifiant de "juste de l' amertume", selon l'Associated Press. C'était l'une des rares fois où il a parlé aux médias. Après plusieurs articles négatifs dans la presse, y compris un exposé de 11 000 mots dans le Birmingham Post-Herald , Colafrancesco a refusé la plupart des interviews. Ses avocats ne feraient aucun commentaire en raison de litiges en cours.

"La seule chose que j'estime appropriée est de ne pas perpétuer les mythes qu'il épouse", a déclaré Dean Burnick, avocat de Caritas. "Phillip Kronzer vit dans son propre monde

La guerre entre Kronzer et Colafrancesco a fortement augmenté en 2002. Caritas a publié un livret de collecte de fonds de 136 pages décrivant le harcèlement subi par la communauté depuis sa création: appels téléphoniques vulgaires, fax obscènes, déluge de poursuites judiciaires, vandalisme, nouvelles et menaces. ses efforts à ceux de la première église chrétienne.

Une partie de la brochure décrit une tentative de faire sauter la maison de Colafrancesco. Après la messe un samedi soir, selon l’histoire, Colafrancesco et sa famille ont été accueillis par une odeur accablante de gaz naturel. Colafrancesco a dit à sa famille de ne pas allumer de lumière. Dans la cuisine, il a prétendu avoir constaté que la veilleuse était éteinte et que les boutons de la cuisinière à gaz laissés complètement ouverts.

Colafrancesco n'a jamais dit explicitement que Kronzer était responsable de l'attaque contre sa vie, mentionnant son nom uniquement dans le cadre d'un "réseau" d'ennemis potentiellement responsables
.......1998 Déclaration publique de Ardath Talley, ex-épouse de Phillip J. Kronzer de la Kronzer Foundation, http://www.kronzer.org

"Ces derniers mois, mon ex-mari, Phillip J. Kronzer, a orchestré une campagne visant à diffamer le mouvement marial et Medjugorje. Cette campagne, qui utilise de la littérature et des vidéos d’attaque, a porté atteinte à de nombreuses personnes innocentes avec des informations fausses et diffamatoires. nous savons que le Vatican reste très ouvert sur Medjugorje, et l’Église officielle continue de l’enquêter et a récemment réaffirmé cette position. M. Kronzer et ceux qui travaillent pour ou avec lui ont cherché à brosser un tableau négatif des apparitions et à faire circuler des rumeurs. Bien que beaucoup s’attendent depuis longtemps à ce que Medjugorje soit attaquée en ces temps sombres, j’ai le devoir de le denoncer car c'est en grande partie grâce au soutien financier de M. Kronzer.Sa calomnie a dérouté certaines personnes et égaré d’autres en ce moment crucial où tout ce qui vient de Dieu est attaqué.

Sachez que les efforts de M. Kronzer sont le résultat d’un divorce amer. Depuis notre séparation il y a plus de quatre ans, il a mené une campagne sans relâche pour noircir les noms de voyants, prêtres, religieuses, groupes de prière, apostolats, orateurs, écrivains et centres de la paix dans les cercles charismatique et marial. C'est un effort d'intimidation et de représailles contre moi parce que Medjugorje est une chose à laquelle il sait que je suis chere. Dès le début, ses actions ont été une tentative évidente de transférer le blâme de lui-même sur les autres et de me renvoyer à lui. Il est allé jusqu'à prétendre que les personnes consacrées à Notre Mère Bénie font partie d'une secte". à qui on a «lavé le cerveau
l y a longtemps qu'il m'a menacé de nuire à Medjugorje si je ne revenais pas à ce qui était un mariage profondément troublé. Nos problèmes sont remontés au début des années 70 - bien avant Medjugorje - et, comme l'attesteront tous mes enfants et mes amis, je suis une personne très indépendante, dotée d'une grande liberté de pensée et qui ne relève que de l'Église catholique romaine en union avec le pape. En tant que troisième ordre, je déteste le divorce, mais je n'avais pas d'autre choix.

Je ne souhaite pas attaquer personnellement M. Kronzer, mais à cause de son assaut contre la mission de la Mère Bénie, je dirai ici que M. Kronzer est un homme troublé qui m'a fait du mal à mes amis les plus proches et à notre famille. Pendant longtemps, j'ai ressenti le besoin de me cacher et, à plusieurs reprises, il a planifié des tentatives d'enlèvement.

Même maintenant, je reçois trois ou quatre appels suspects chaque jour et je devais demander une ordonnance de non-communication pour le tenir loin de moi. Mes trois enfants sont derrière moi et sont pleinement conscients du problème avec leur père. Je suis également en contact étroit avec mes cinq petits-enfants.

M. Kronzer a calomnié impitoyablement ceux qui ont essayé de m'aider et l'a fait non seulement avec des informations déformées, mais avec des idées fabriquées. Bien que je n'entrerai pas dans les détails à cause des décisions judiciaires en instance, ceux qui sont impliqués avec lui incluent
Rick "le publicain". Salbato d'Unity Publishing, qui a écrit les newsletters "Tester l'esprit"? et "Épée de la vérité".

 E. Michael Jones, éditeur de "Culture Wars"? magazine et auteur de The Medjugorje Deception:

Maurice Alexander (alias Max Jackson) et Jeff Pickett (alias Jeff Stone), une équipe d’attaque anglaise qui opère sous l’apparence d’une équipe de tournage appelée «Network Five International».

Leur harcèlement téléphonique et leur harcèlement par les médias sont infinis. Leurs techniques de piégeage incluent usurper l'identité d'évêques, de prêtres et d'autres personnalités, ainsi que l'enregistrement secret de conversations téléphoniques.

 Ils ont produit plusieurs vidéos et leur dernière est "Medjugorje: Divin ou trompé". . Bientôt, ils prévoient de publier une autre vidéo et d'ouvrir un site Web qui, comme tout ce qu'ils font, sera sans doute peu professionnel et diffamatoire. M. Kronzer a commencé ses attaques publiées en écrivant "Les loups vêtus de vêtements catholiques".

Merci de prier pour la conversion de mon ancien mari, et de prier pour que cette attaque contre Medjugorje, ma famille, mes amis et mes collègues s’arrête et que ceux-ci qu’il a confondus avec sa tromperie viennent maintenant en cette Année du Saint-Esprit, une connaissance de la vérité

Ardath Mary Kronzer, Foster City, Californie, le 19 octobre 1998

(nom marié maintenant abandonné et nom de jeune fille utilisé ?? Ardath Talley

http://www.religionnewsblog.com/15253/phillip-kronzer-cult-fighter-jailed-on-contempt-in-caritas-case



http://www.religionnewsblog.com/category/phillip-kronzer



http://www.caritasofbirmingham.com/persecutions-of-caritas.html

LA LUTTE INCROYABLE ENTRE CARITAS OF BIRMINGHAM ET LE MULTIMILLIONNAIRE PHILLIP J KRONZER QUI VOULAIT DETRUIRE MEDJUGORJE

Pendant plusieurs années, un grand défi a été lancé: attaquer et détruire Caritas de Birmingham, la communauté Caritas et son fondateur et fermer ses portes. Les efforts et les prières de la Caritas, ainsi que des milliers de sympathisants, ont permis de vaincre un militant anti-Medjugorje multimillionnaire, M. Phillip J. Kronzer, et sa Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse.

M. Kronzer a poursuivi Caritas en Californie et en Floride et a financé un litige contre le cabinet d'avocats de Caritas, son avocat et le secrétaire de l'avocat en Californie. Le désir intense de M. Kronzer de détruire Caritas, axe sur MEDJUGORJE  ,étantlus grand sanctuaire au monde. Ses efforts anti-Medjugorje ont propagé un plan visant à décrire le mouvement de Medjugorje comme un culte mondial, payant et finançant des poursuites

. Caritas a riposté, puisqu'il devait se défendre contre les allégations qu'il croyait fausses et qui avaient été faites dans les différentes poursuites. Le premier était un procès en Californie intenté contre Caritas et Terry Colafrancesco  avait été rejeté par le juge. Un procès en Floride a été rejeté et jugé aussi frivole. Des poursuites ont continué d'être intentées dans le but de mettre fin aux activités de Caritas et à la communauté. Alors qu'il était sous serment, M. Kronzer a invoqué à plusieurs reprises le cinquième amendement et, en outre, a admis avoir obtenu à tort la liste de diffusion de Field Angel de Caritas et l'avait utilisée pour leur envoyer des documents qu'il avait falsifiés.

L'attaque comprenait des publications sur des sites Web, la création de sites Web, le paiement de programmes de radio souscrits, le paiement d'affidavits et une multitude de documents à des fins de désinformation afin d'empêcher les supporters de financer Caritas.

À la suite de la bataille de six ans de Caritas, M. Kronzer et la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse ont signé un billet à ordre d’un montant de 750 000 dollars, à l’ordre de Caritas of Birmingham, de la communauté de Caritas, Terry Colafrancesco, Daniel J. Burnick. (Avocat de Caritas) et Sirote & Permutt, PC (cabinet d’avocats Caritas).

Le 3 août 2006, Phillip J. Kronzer et la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse ont exécuté un jugement de consentement  d'un montant de un million de dollars (1 000 000 $).

Le 27 mars 2006, Phillip J. Kronzer et la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse ont reçu une sentence arbitrale totalisant 225 000 $. En outre, le 20 juillet 2006, une injonction permanente a été introduite contre M. Kronzer et la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse, les obligeant à se conformer aux conditions et dispositions de la Convention de règlement mutuel et à la libération conclues entre les parties en Avril. 2006

Le 18 décembre 2006, le juge Joiner de la Cour de circuit du comté de Shelby, en Alabama, a inscrit un jugement à l’encontre de Phillip J. Kronzer, pour un montant individuel de 1 000 000 $. À la même date, le juge Joiner a inscrit un jugement d'un montant de 1 000 000 USD contre la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse.

Par conséquent, les jugements accordés à Caritas totalisaient plus de 2 000 000,00 $.

Le 19 décembre 2006, le juge Joiner de la Cour d'appel du comté de Shelby, en Alabama, a condamné M. Kronzer et la Fondation Phillip J. Kronzer pour la recherche religieuse pour outrage au civil et au criminel et a ordonné leur incarcération de cinq jours chacun. M. Kronzer a servi une courte période en prison.

Après que M. Kronzer eut été reconnu coupable d'outrage au tribunal, à la fois civilement et pénalement, M. Kronzer a fui le pays sans son passeport pour les Bahamas. Il a finalement été incarcéré aux Bahamas et renvoyé aux États-Unis.
.
6 mai 2004

"Je te donne mon amour. Tu le donnes aux autres."

Chez Caritas, tout ne répond que par amour. Caritas continuera à diffuser les messages de Notre-Dame et à surmonter les attaques contre notre mission



mercredi 1 août 2018

MGR HOSER DENONCE LA PRESENCE DE LA MAFIA NAPOLITAINE A MEDJUGORJE

²
MGR HOSER DENONCE LA PRESENCE DE LA MAFIA NAPOLITAINE A MEDJUGORJE





"Les mafias napolitaines ont infiltré Medjugorje": le message alarmiste de l'envoyé du pape.

„"A Medjugorje , où je suis envoyé pour le Saint-Père, il y a une lutte de plus en plus féroce entre le bien et le mal. D'un côté, il y a des milliers de jeunes qui utilisent le sacrement de la pénitence et de la réconciliation. D'un autre côté, cependant, nous devons être conscients qu'en raison de l'afflux massif de pèlerins, dans ce lieu, les mafias se sont infiltrées, y compris les napolitains, prêts à faire des profits“

"Le mafie napoletane si sono infiltrate a Medjugorje": l'allarme dell'inviato del Papa

Les mots prononcés par l'archevêque polonais Henrik Hoser ont fait beaucoup de bruit . Les condamnations de l'envoyé du Pape à Medjugorje - rapportées par les médias polonais et filmées en Italie par le célèbre journaliste de TV2000 David Murgia - circulent dans le monde entier.

L'archevêque a dénoncé l'infiltration du crime organisé napolitain dans l'un des principaux lieux de culte européens lors d'une célébration (le discours de Hoser est également disponible sur Youtube) à l'aéroport Chopin de Varsovie , juste avant son départ pour la Bosnie Herzégovine, où il sera en mission pour le pape François.


LA CAMORRA A MEDJUGORJE

Pèlerinages, voyages et hôtels: entre les mains de la Camorra à Medjugorje

La confirmation des soupçons provient d'une enquête menée par la direction des enquêtes anti-mafia. Les fausses marques vendues dans les magasins près de la colline des apparitions, certains hôtels construits dans le pays et l'organisation de certains voyages en bus seraient gérés par le crime organisé. 

Trois clans seraient impliqués: le clan Zaza et le clan Mazzarella pour le marché noir 

le clan Casalesi pour la construction et la spéculation et le recyclage de l'argent sale


================================



Que fait la Camorra à Medjugorje ?



En 2015, le Pape avait dénoncé la mafia napolitaine;
En mars 2014, lors d'une cérémonie organisée par l'association catholique antimafia Libera, il avait fustigé «le pouvoir et l'argent ensanglantés». «Il est encore temps de ne pas finir en enfer», avait-il lancé.  En 2015, le Pape avait dénoncé la mafia napolitaine;

Depuis son élection, François s'est mis à dos les mafieux, souvent pratiquants et "bienfaiteurs" des paroisses, en invitant avec force les catholiques à cesser toute collaboration ambigüe avec eux.



La 'Ndrangheta excommuniée

En Calabre en juin, François avait «excommunié» la 'Ndrangheta, puissante mafia locale, franchissant un pas inédit dans la condamnation du crime organisé.

Les relations ont pourtant été longtemps ambiguës: patronage de processions par des mafieux, liens ou tentatives d'influencer certains prélats, détournement de ressources d'institutions et d’œuvres caritatives, achat dans le passé de biens immobiliers du Vatican...

Mais toutes ces pratiques sont à bannir selon François, qui devrait aussi dénoncer les trafics et mécanismes économiques injustes qui permettent aux pouvoirs mafieux de prospérer.


Dans une interview à l'hebdomadaire Panorama, l'archevêque de Naples, Mgr Crescenzio Sepe, a cependant tenu à défendre la réputation des Napolitains, des «gens en quasi-totalité honnêtes et sérieux», et de leur Eglise, qui «a combattu la bonne bataille contre la Camorra

https://m.tdg.ch/articles/551be046ab5c370ef40000ec




SELON IL FATTO QUOTIDIANO
LA MAFIA FAIT DES AFFAIRES A MEDJUGORJE

Enquêtant de son propre chef, la Guardia di Finanza , percevrait plusieurs éléments importants qui renforcerait la thèse d'une entreprise de la Camorra pour les pèlerinages à Medjugorje




MEDJUGORIE BUSINESS - Pendant ce temps, lors de voyages en Herzégovine organisés à la fois par le circuit officiel et par les agences qui fournissent des forfaits pour les touristes. Arrivés à destination les pèlerins arrivant de Naples et de Caserte restent tous dans trois hôtels, toujours les mêmes. 
Enquête, donc, sur la propriété de ces structures pour comprendre si derrière elle il peut y avoir la main de la Camorra. Enfin, explique le journal il Mattino , il y a la question des guides abusifs qui travaillent à Medjugorje. Seule une partie de l'affaire impliquerait le clan Casalesi

probablement pour ce qui concerne les spéculations dans la construction de petits hôtels), mais le gros de l'activité serait entre les mains des groupes Camorra à Naples. En particulier, la Mazzarella di Poggioreale et la Piazza Mercato et la Zaza di San Giovanni. Aussi le nombre énorme de pèlerins qui foule la route qui mène à la colline de l'apparition et qui achètent tout: chaussures, sacs , pulls, articles de toutes sortes, sont tous des
faux . Tout est strictement faux. Et, comme le prétend le Corriere del Mezzogiorno Des sources accréditées signalent que les marchandises arrivent du port de Dubrovnik , au sud de la Croatie, l'un des endroits les plus proches de la côte italienne .


Un lieu qui pendant des décennies a vu une alliance entre les clans napolitains et les Slaves . Changez les marchandises , des cigarettes de contrebande aux armes, mais cela - l'alliance - ne change pas.

https://www.ilfattoquotidiano.it/2018/07/09/medjugorje-laccusa-dellinviato-del-papa-qui-la-camorra-fa-affari-il-business-dei-viaggi-e-le-inchieste-della-procura/4480194/



Medjugorje, ces voyages suspects
des épouses des patrons de la camorra




Parmi les milliers de femmes qui partent pour l'Herzégovine chaque semaine, il y a un certain nombre de femmes de la Camorra. Épouses de patrons dans la zone vésuvienne, mais aussi veuves de la Camorra dans les districts à l'est de Naples avec les groupes de Madonna dell'Arco, le culte marial le plus répandu de la Campanie, après Pompéi. Les épouses des capyclans sont mélangés parmi les pèlerins qui viennent à Medjugorje pleins de foi et d'espoir.

Beaucoup, à partir de ce qui émerge ces jours-ci, se mêlent parmi les pèlerins pour passer inaperçus, mais le but de leurs voyages n'est pas la prière. Ils vont là où les clans ont des intérêts enracinés. Comme dans la meilleure tradition de la Camorra, en l'absence de maris, de pères et de frères, les femmes portent des pantalons et vont vérifier que les affaires vont comme elles le devraient. Et, dans ce cas, les « affaires » seraient des agences de voyages et hôtels de Medjugorje, quelques restaurants et boutiques de souvenirs pour les pèlerins, sous la direction, selon le procureur,de la figure de proue de la Camorra. C'est l'hypothèse de la Procura di Santa Maria Capua Vetere

https://www.ilmattino.it/caserta/medjugorje_camorra_viaggi_mogli_boss-3846715.html

SOURCES

http://www.tgcom24.mediaset.it/cronaca/pellegrinaggi-viaggi-e-hotel-le-mani-della-camorra-su-medjugorje_3150664-201802a.shtml

http://www.napolitoday.it/cronaca/mafia-napoletana-medjugorje-arcivescovo.html

COMMENTAIRE
La présence du crime organisé dans les grands sanctuaires mariaux ,n'est pas anodine.
On trouve de plus en plus de fausses médailles miraculeuses (médailles maudites par des sorciers qui vous maudissent vous et votre foyer) dans les grands sanctuaires mariaux tels que Lourdes, Medjugorje .... .Les  chapelets sataniques en plastique sont utilisés et vendus par les illuminati selon un exorciste phillipin.
Verifiez toujours les médailles et les chapelets que vous achetez lors d'un pelerinage.
Refusez tout chapelets,médailles douteuses, venant de personnes inconnues et souvenez-vous toujours de l'endroit ou vous avez acheté vos chapelets.
https://gospanews.blogspot.com/2017/06/vrai-ou-fausse-medaille-miraculeuse.html#.W2PpkMz7Rdh

vendredi 8 juin 2018

les lieux importants à Medjugorje (2) : la statue du Christ ressuscité à Medjugorje.



la statue du Christ ressuscité à Medjugorje.



Cette statue en bronze est l'œuvre du sculpteur slovène Andrej Ajdic. Elle a été placée dans le sanctuaire au moment de la fête de Pâques 1998. Elle mesure 6 mètres de haut et pèse 2,5 tonnes.'

2-Le linge qui entoure la taille de Jésus




Sur le linge qui entoure la taille de Jésus (et qui, d'après Maria Valtorta, était à l'origine le voile de sa Mère) figure l'inscription : "Resurrexi et adhuc tecum sum, Alleluia" ("Je suis ressuscité et je suis encore avec vous, Alleluia")

source CHERE GOSPA 

http://chere-gospa.eklablog.com/photos-la-statue-du-christ-ressuscite-2-a92225305






Un jour ou deux après l'anniversaire, du 25 au 26 juin 2001, les pèlerins ont commencé à remarquer que la statue était visiblement suintante de liquide clair.
 le genou droit de Jésus suinte. L'eau qui coule - goutte à goutte (c'est invisible à l'œil nu) - permet d'obtenir des guérisons miraculeuses. 


Les franciscains autorisent les pèlerins à en recueillir sur des mouchoirs. A noter qu'avec le temps, la partie de la statue sur laquelle les pèlerins passent leurs mouchoirs est devenue beaucoup plus claire.

exemples :
julie Quintana guérie du cancer du sein en 2011
https://medjugorjeetlagospa.blogspot.com/2011/08/medjugorje-une-americaine-guerit-par.html#.Wxqq7VQzbCw  

Quand Flerida Gutierriez parle de ....Julie Quintana
https://medjugorjeetlagospa.blogspot.com/2011/08/medjugorje-mysteres-miraculeux-dabc.html#.Wxq8QlQzbCx



Fédérica et le mouchoir frotté sur la statue de Christ 2006-2007
https://medjugorjeetlagospa.blogspot.com/2012/09/medjugorje-federica-et-le-mouchoir.html#.WxqrrFQzbCw



La statue est une réplique de la sculpture de 277 centimètres "La Résurrection", sculptée par Andrej Ajdic et présentée au pape Jean-Paul II à l'occasion de sa visite en Slovénie en 1996.



Le chemin de Croix




Pour la fête de Pâques 2002, on a rajouté un Chemin de Croix autour de la statue du Christ Ressuscité. Ce Chemin de Croix est destiné surtout à celles et ceux qui ne peuvent pas gravir le Krizevac.



 Les petits monuments en pierre qui correspondent à chaque station mesurent environ 2 mètres de haut.

source CHERE GOSPA 





sources
http://marytv.tv/233-2-5-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2-2/

http://medjugorje.altervista.org/doc/testimonianze/grande.html

http://medjugorje-pilgrim.blogspot.fr/2012/05/mystery-of-medjugorje-risen-christ.html

http://medjugorje.altervista.org/doc/testimonianze/grande.html http://www.medjugorjeusa.org/risenchristoozing.htm

http://domenicmarando.blogspot.fr/2015/03/medjugorjes-risen-christ-statue.html

http://medjugorjetuttiigiorni.blogspot.it/

http://jmjpilgrims.com/risen-christ/