mardi 14 février 2017

Chronologie Medjugorje 1981-2017


un rappel chronologique  sur Medjugorje 











16/10/1978


Élection du pape Jean-Paul II











25 Juillet 1981 Mgr Zanic dans un Sermon prononcé en la fête de St Jacques, saint patron de la paroisse de Medjugorje,déclara : "C' est une certitude: Les enfants ne mentent pas".



DIMANCHE 2 AOÛT 1981

GUMNO
Marija voit la Vierge dans sa chambre: 
Tous ensemble, allez dans la prairie de Gumno. Une grande bataille est sur le point de se dérouler. Une bataille entre mon Fils et Satan. Les âmes humaines sont en jeu. 

Les voyants, accompagnés de quelque 40 personnes, sont allés à la prairie de Gumno, à 200 mètres de la maison de Vicka. 
"Tout le monde peut me toucher.". Après que beaucoup de gens l'ont touché, une tache noire apparut sur la robe de la Vierge. Marija pleura. Marinko, a invité les personnes présentes à se rendre à Confession.




6 août 1981 (fête de la Transfiguration)
Je suis la Reine de la Paix. (L.1, 75). 
Le 6 Août 1981, le mot MIR (la paix) est apparu écrit dans le ciel et vu par de nombreuses personnes.



C'était ce jour-là, lors de l'apparition des visionnaires,que Notre-Dame a donné son titre pour la première fois, en disant: Je suis la Reine de la Paix.

15 aout 1981

premières guérisons : le cas Maria Odak




16 Août 1981 Mgr Pavao Zanic déclara Dans le "Glas Koncila", journal national catholique Croate:"Il est définitivement établit que les enfants n' ont été poussé par personne à mentir, surtout pas par l' Eglise."






17 aout 1981 le Père Jozo Zovko est arrêté
par la police  et condamné à 3 ans de prison
par les autorités communistes.  









25 AOUT 1981


Le mot "MIR " apparait en lettres d'or dans le cielhttps://www.facebook.com/medjugorjeetlagospa/posts/1620890791494630:0






28-29 août 1981 Le visionnaire Ivan Dragicevic est parti au Séminaire de Visoko. Ce sera un échec soit à cause des pressions contre lui soit des jalousies soit parce que ses cpnnaissances en latin ou philosophie sont insuffisantes soit parce qu'il avait échoué aux examens.ou comme pour Marija devant les difficultés de témoigner en tant que visionnaire et religieux.

 Le petit Jakov voudrait savoir si La Gospa apparaît toujours à Ivan au Séminaire. "Comme à vous." 


13 septembre 1981


Après l'arrestation de Zovko et craignant probablement de subir le même sort ,Zanic commence à émettre des doutes sur les Apparitions et les Franciscains

Le journaliste Weible raconte des pressions de Peric et de 12 pretres contre Zanic pour faire invalider les Apparitions











6-7 octobre 1981 Le Père Tomislav Vlasic
remplace Zovko qui est toujours emprisonné.









  22 octobre 1981  De nombreux signes sont vus par les habitants de Medjugorje et les pèlerins ce jour là et les jours suivants.
La Croix sur le Mont Krizevac se transforme en une lumière blanche, puis en une silhouette de la Vierge.






"Est-ce que la blancheur de la Croix était un phénomène surnaturel?" Oui, je le confirme (DV 2, 15;.. CP 21).. 
"Tous ces signes sont destinés à renforcer votre foi jusqu'à ce que je laisse le signe visible et permanent."







Le 28 Octobre 1981, quatre mois après les apparitions, les prêtres, des religieuses ont été parmi les centaines de personnes à voir un mystérieux incendie brûlant pour seulement environ 15 minutes environ(d'autres disent 30 minutes) sur le Mont Podbrdo.





«Le feu, vu par les fidèles, était d'un caractère surnaturel. Il est l'un des signes, un précurseur  du grand signe. "
dit la Gospa aux visionnaires.

l'ascension de la colline a été empêché par un garde des forces armées de la police   yougoslave. Quand il est allé  enquêter, il n'a trouvé aucune trace de l'incendie.




22 novembre 1981 A la fin de chaque Apparition les voyants voient trois signes qui symbolisent Jésus: La Croix Le Soleil Le Cœur. 
Le plus souvent ils voient, quand la Sainte Vierge est remontée au Ciel, une Croix lumineuse.
 Parfois ils voient soit le Soleil, soit le Cœur. 




 Explications de Marie: Ce sont les signes du salut: la croix est un signe de la miséricorde, tout comme le cœur. Le soleil est la source de lumière, qui nous illumine

 "Le monde doit trouver le salut pendant qu'il est encore temps. Qu'il prie avec ferveur. Qu'il ait l'esprit de foi."


Ce sont les signes du salut: la croix est un signe de la miséricorde, tout comme le cœur. Le soleil est la source de lumière, qui nous illumine






11 Janvier 1982 
Mgr Zanic constitue une première commission d’enquête de quatre membres (deux prêtres franciscains et deux séculiers.Elle a travaillé jusqu' en 1984.





le 14 janvier 1982, un incident est survenu qui a marqué la position de l' évêque . C'est l'affaire Ivica Vego et Ivan Prusina.

Cette affaire Vego et Prusina va avoir ensuite de nombreuses péripéties, mais va braquer définitivement Mgr Zanic contre les visionnaires.


1981-1982  

premières guérisons à Medjugorje.
suite





1981-1982


Premières guérisons ( le cas Agatha Vajdic) suite et fin





1983 Le Père Jozo Zovko est libéré.Il est 
transféré à la paroisse de Bukovica où il était curé de la paroisse jusqu'en 1985. puis à Tihaljina où il était jusqu'en 1991.





6 août 1983 L'évêque commence à intervenir contre les Apparitions. Il interdit notamment aux voyants de prier le rosaire à l'autel dans l'église avant la messe du soir. Jakov pose la question à la Vierge. "S'il en est ainsi, n'y allez pas (à l'autel), pour ne pas provoquer de querelles."


Novembre 1983 La Congrégation pour la Doctrine de la Foi demanda à l' évêque si la Commission en était arrivée à quelques conclusions. Mgr Zanic écrivit une étude sur Medjugorje et l' Affaire d'Herzégovine, qu' il envoya au Cardinal Josef Ratzinger




24 octobre 1983. Le Père Slavko Barbaric commence à diffuser les messages.Il est très présent entre 1983-1984.Transféré en 1985 à Blagaj puis en 1988 à Humac.En 1992, pendant la guerre .il reste à Medjugorje jusqu'à sa mort le 24 septembre 2000.




Janvier 1984 Mgr Zanic élargit la commission à quatorze membres à la demande de La commission des évêques de Yougoslavie lui adjoignant neuf nouveaux membres prêtres et religieux choisis ou proposés par leurs supérieurs dans les diverses facultés de théologie du pays,ainsi que quelques médecins et un psychologue-psychiatre de l’Université de Zagreb.Elle travaillera 2 ans.


Les premières sanctions tombent.



14 Janvier 1984 La conférence épiscopale de Yougoslavie par la voix du cardinal Kuharic, archevêque de Zagreb et président de la conférence épiscopale, publiait une ordonnance interdisant aux voyants de Medjugorje de se produire en public dans les églises de son diocèse.




Mars 1984  La première réunion de la deuxième commission élargie eut lieu à Mostar

23 et 24 Mars 1984 En conclusion de sa réunion la commission approuve ce que le Saint-Siège avait suggéré à l' évêque, c' est à dire de ne pas se hâter pour prendre une décision.

3 Mai 1984 Mgr Zanic ,dans le carnet de la Chronique de la paroisse de Medjugorje: (...)Les divisions au sein du diocèse, de la Province franciscaine et dans le monde au sujet des  "apparitions de la Reine de la Paix ", sont devenues des facteurs de stagnation "





12 Octobre 1984  La conférence épiscopale yougoslave demandent de « ne pas organiser de pèlerinages officiels à Medjugorje [...], de ne pas préjuger de la sentence ».






30 Octobre 1984 Mgr Zanic édita "La position actuelle (non-officielle) de l' évêché de Mostar sur les événements de Medjugorje"  Ce texte de 23 pages expose de façon détaillée les oppositions et les difficultés que Mgr Zanic avait rencontrées de la part des partisans de l’authenticité des faits.



mais sur proposition de la Congrégation pour la doctrine de la foi,(Cardinal Ratzinger) il a accepté que l’étude du dossier soit confiée à la conférence épiscopale yougoslave






Octobre 1984   Cette deuxième commission se réunit pour la seconde fois. 


Entre temps, Mgr Zanic a changé d'avis, il devient un opposant des apparitions (peut-être sous l'influence de Ratko Péric ou  celle des communistes qui le menaçaient d'être emprisonné comme le Père Jozo ). 




LES DEFENSEURS SE MANIFESTENT.


1er Avril 1985 ,Dans une note officielle du bureau du secrétaire d' État du Vatican No 150.458,le Cardinal Casaroli charge a le Cardinal Franjo Kuharic de convaincre Mgr Zanic   de "suspendre la diffusion de ses déclarations personnelles et de renoncer à prononcer un jugement jusqu' à ce que tous les éléments puissent être rassemblés et que les événements puissent être clarifiés"



17 avril 1985 Mgr Franic, archevêque de Split lors de l’assemblée plénière de l’épiscopat yougoslave, adresse à l’évêque de Mostar la demande suivante : « Je prie son Excellence l’évêque de Mostar de vérifier les faits de Medjugorje, en acceptant aussi l’aide du Saint-Siège et des personnes compétentes à l’étranger.




ZANIC SE DECHAINE CONTRE LES VISIONNAIRES


25 mars 1985 
Sur ordre de l'évêque Zanic (lettre du 25 Mars), les apparitions,sont interdites dans l'Eglise et ont été transférés au presbytère. (11avril 1985-septembre 1987)



25 Mars 1985  Dans une lettre officielle qu’il adressa au nouveau curé de la paroisse, le père Tomislav Pervan,Mgr Zanic constata avec tristesse qu’il n’avait pas été obéi:

 « L’évêché avait constitué en 1982 la Commission pour enquêter sur les événements et pour étudier à fond ce cas. Pour cette raison, l’évêché s’était abstenu de formuler toute déclaration officielle sur le véritable état de la situation. Cependant, à plusieurs reprises et par le truchement de ses lettres, l’évêché a voulu et demandé que l’on arrête la propagande rendue futile en raison de la désobéissance des responsables de la pastorale des « voyants »De Mgr Brincard





31 juillet 1985 Le Pro-Nonce apostolique en Yougoslavie, Mgr Francesco Colasuono déclara: « Medjugorje représente l' événement du siècle. Nous devons l' étudier très bien  du point de vue théologique et aussi scientifique.»







Fr Tomislav Vlasic quitte la paroisse officiellement en 1985, il a été transféré à Vitina en 1987, et en 1988, il partit pour l'Italie.
(On trouve des messages collectés par T.Vlasic jusqu'au 31 décembre 1986, ensuite, il n'y en a plus)




1985

1 Religieuse et 2 pèlerins auraient vu le Cardinal Ratzinger à Medjugorje.








LE JUGEMENT


26 Avril 1986  Mgr Zanic remet au cardinal Ratzinger, préfet de la Congrégation, un projet de jugement négatif .Le cardinal Ratzinger demande alors de surseoir à la publication d’un jugement définitif.


2 Mai 1986 C'est la septième réunion de la deuxième commission élargie à Mostar.Elle fait un vote négatif en rendant ses travaux mais
elle accepte sa dissolution, l’affaire étant désormais remise à Rome.



Le 15 Mai 1986  
Mgr Zanic se rendit à Rome pour déposer
auprès de la Congrégation pour la Doctrine de la foi
le dossier des travaux de la commission d’enquête diocésaine.


1987  
 Le président de la Congrégation pour la doctrine de la foi,
le Cardinal Joseph Ratzinger, remit l' étude des événements entre les mains de la conférence des évêques yougoslaves.





29 Janvier 1987 
La conférence des évêques yougoslaves ouvre une 3 ème commission d’enquête sur les faits de Medjugorje. La Commission comprenait 11 prêtres (6 religieux et 5 diocésains), 4 chirurgiens et psychologues et une religieuse à titre de secrétaire. La Commission tint 23 réunions à Zagreb au Secrétariat de la Conférence des Évêques






Février 1987 Le cardinal Kuharic,président de la conférence épiscopale, et Mgr Zanic,évêque de Mostar, cosignèrent une déclaration publique où il était dit notamment: « Il n’est pas permis d’organiser des pèlerinages ou d’autres manifestations motivées par le caractère surnaturel qui serait attribué aux faits de Medjugorje »




19 Mai 1987, Mgr Zanic  rédigea, dans la « Ville éternelle »,sa déclaration qui comportait  un jugement négatif sur les faits de Medjugorje. À la demande du Cardinal Ratzinger, ce jugement négatif ne fut pas publié.-déclaré par Mgr Brincard







juillet 1987







Novembre 1987


 le rapport  sur l'opération 
"Crnica" parle du role des services secrets yougoslaves contre Medjugorje.

Le rapport fait le bilan des actions contre
Medjugorje entre 1981 et 1987



Mgr Zanic était devenu un opposant aux visionnaires en 1982
depuis que ceux-ci soutenaient les prètres Vego et Prusina.




Zovko avait été libéré en 1983 et muté ailleurs. Vlasic est muté à Vitina en 1985-1986.Slavko Barbaric a été transféré en 1985 à Blagaj .




Autrement dit les services secrets yougoslaves ont atteint quasiment tous leurs objectifs en 1987.Décrédibiliser  ou éloigner une partie de l'encadrement franciscain favorable aux Apparitions.




Février 1988  Marija rejoint la communauté de Tomislav Vlasic fondé avec une voyante allemande controversé Agnes Heupel en 1987 ."Kraljice Mira, potpuno po tvoji- Mariji k Isusu"



( "Reine de la Paix, nous sommes tout à vous: à Jésus par Marie"). 
Marija Pavlovic Lunetti avait ses apparitions quotidiennes dans la communauté de la Tomislav Vlasic pour quelques mois et cautionne par écrit l'action de Vlasic le 21 avril 1988.

11 Juillet 1988 , dans une déclaration adressée à la Congrégation de la Doctrine et la Foi, Marija Pavlovic Lunetti rétracté ses propres revendications sur son témoignage écrit  le  21. Avril 1988,  qui "ne correspond pas à la vérité"  . Cette rétraction lui a permis de se dissocier de Tomislav Vlasic, Elle
quitte ensuite la communauté.

 la communauté de Tomislav Vlasic a été fermé en octobre 1988 par le décret de l'évêque de Parme, Mgr. Benito Cocchi. Certaines pratiques de la communauté, comme la cohabitation entre les hommes et les femmes, ont été considéré comme «totalement étrangere à toute forme de communauté religieuse acceptée par l'Eglise" selon l'évèque

 . Tomislav Vlasic a réagi en ouvrant trois nouvelles maisons dans les diocèses en Italie menés par d' autres évêques moins opposés à ses activités. Une autre maison a été construite en 1995 à Medjugorje, sans l'autorisation ou la reconnaissance de toute nature par l'évêque local

25 Septembre 1988,

La Guérison du cancer de Vicka




Mars 1990   Dans une notification en vingt-huit points ,"Medjugorje 1990",Mgr Zanic réitère  des jugements négatifs

1990 Mgr Zanic, évêque de Mostar : "La vérité sur Medjugorje".


Septembre 1990 Dernière réunion de la troisième Commission


21 Novembre 1990     Mgr Komarica (Président de la Commission), vient lui-même célébrer la messe du pèlerinage







9-11 Avril 1991 
La Conférence épiscopale de Yougoslavie : "Sur le fondement des recherches effectuées jusqu' à présent, on ne peut pas affirmer le caractère surnaturel  de ces apparitions et révélations...." 




Ceci constitue le seul texte officiel de la conférence épiscopale de Yougoslavie, 
qui fut dissoute « de facto » par la partition du pays, un an plus tard.

19 évêques votèrent en faveur de la Déclaration tandis qu' un seul s' abstint.    La déclaration est votée le 10 avril 1991.


...Pourtant, le rassemblement de fidèles provenant de diverses régions du monde à Medjugorje, inspirée par des raisons de foi ou d'autres motifs, nécessite des soins et l'attention de la pastorale tout d'abord, de l'évêque local, puis des autres évêques avec lui, de sorte qu' à Medjugorje et tout soit lié, une saine dévotion envers la Vierge Marie selon les enseignements de l'Église qui pourront être promus.



les évêques devront également donner des directives liturgiques et pastorales particulières correspondant à cet objectif. 

Dans le même temps, ils vont continuer à étudier tous les événements de Medjugorje à travers les commissions ."




16 Juin 1991 A Mostar les évêques avaient formé une commission chargée de la vie pastorale de la paroisse de Medjugorje. A la tête de la commission était Mgr Dr Franjo Komarica, évêque de Banja Luka, et les membres en étaient Mgr Vinko Puljic, archevêque 

  de Sarajevo, Mgr Slobodan Stambuk, évêque de Hvar, Mgr Pavao Zanic, évêque de Mostar, diocèse auquel appartient Medjugorje, ainsi que quatre autres membres.



17 Juin 1991 A Medjugorje les quatre évêques ont concélébré avec d' autres prêtres la Messe solennelle des pèlerins. Le célébrant principal était Mgr Pavao Zanic et l' homélie a été délivrée par Mgr Vinko Puljic.


Malheureusement la guerre éclate


26 Juin 1991 La commission pastorale chargée de la paroisse de Medjugorje avait décidé  de se réunir  mais c'est le début des premiers combats et de la guerre en Yougoslavie et ensuite la dissolution de la Conférence épiscopale de Yougoslavie.


Septembre 1991 Lors d' une conférence à Vienne, le Cardinal Ratzinger déclare qu' aucune position définitive n' a été prise par l' Église à ce jour. "Nous sommes ouverts. La Commission poursuit son travail. Il faut encore attendre et prier."








La guerre de Croatie
dure du 17/8//1990 au 12/11/1995.

25 juin 1991, la Croatie se déclare indépendante


26 Juin 1991 
La commission pastorale chargée de la paroisse de Medjugorje avait décidé de se réunir mais c'est  :


29 février 1992 

la Bosnie devient indépendante.La guerre de Bosnie débute le 6/04/1992 et finit lors de la signature des accords de Dayton le 
14/12/1995.





Le Pape dit au Père Jozo Zovko le 20 Juillet 1992: 




24 juillet 1993 
Mgr Ratko Peric devint le successeur de Mgr Pavao Zanic pour l' administration du diocèse de Mostar-Duvno et Trebinje-Mrkanj. Il se réfère à la position de l'ancienne conférence de Yougoslavie








Octobre 93 Mgr Zanic résumait ainsi sa pensée :  « La Vierge n' apparaît pas à Medjugorje, ce phénomène est aberrant, les Franciscains vont continuer à mentir.  Il faudrait que toutes ces personnes disent : « voilà, nous avons tout inventé.» »
Zanic prend sa retraite à 75 ans en 1993 et mourra en l'an 2000.






15 Août 1993   
Cardinal Franjo Kuharic, archevêque de Zagreb(Croatie) et président de la conférence épiscopale croate de 1993 à 1997 a déclaré dans une interview accordée au journal catholique "Glas Koncila", 



« Après 3 ans de recherches poursuivies par la commission appropriée, nous les évêques, avons accepté Medjugorje comme lieu de prière, comme sanctuaire. Cela signifie que nous n'avons rien contre le fait que quelqu'un vénère la Mère de Dieu d'une façon qui est également en accord avec les enseignements et la foi de l'EgliseC'est pourquoi nous remettons cette étude à plus tard. L'Eglise ne se précipite pas. »

(il fait référence aux dernières lignes du texte de la conférence Zadar de 1991 )

http://www.medjugorje.hr/fr/evenements-de-medjugorje/guide/

http://www.appel-du-ciel.org/?page_id=67

http://it.mariedenazareth.com/11491.0.html?&L=0

http://books.google.fr/books?id=ZJV1yBvUd5oC&pg=PA143&lpg=PA143&dq=August+15+1993+++Kuharic+Glas+Koncila,&source=bl&ots=LJsYkj4tTs&sig=qHvO6q2dvkhsO2F4SNaH4pZ4PLQ&hl=fr&sa=X&ei=HFWyU9vXKo7APOGogPAL&redir_esc=y#v=onepage&q=August%2015%201993%20%20%20Kuharic%20Glas%20Koncila%2C&f=false


25 Mars 1994 
Mgr Hnilica, conseiller du Pape pour les pays de l' Est, a choisi Medjugorje pour y célébrer le 10e anniversaire de la Consécration de la Russie et du monde au Coeur Immaculé de Marie par Jean-Paul II.






RATKO PERIC ATTAQUE MEDJUGORJE




11 Oct 1994 Mgr Peric déclara devant le Saint-Père et les évêques :  «Les prétendues apparitions (de Medjugorje), créent pas mal de confusion et de division, pas seulement dans l' Église locale. C' est pourquoi nous attendons que le Saint-Siège utilise tous ses moyens     pour rendre pleine et stable l' unité de cette Église particulière »




1995    Mgr Ratko Peric « En raison de débordements, l’Ordinaire du lieu a (demandé)  de ne pas organiser de pèlerinages officiels que ce soit au niveau des paroisses, des diocèses ou plus généralement au nom de l’Église…"





1995 Mgr Ratko Peric  dans son livre   "Le trône de la sagesse"  et "Critères de préventions face aux apparitions"   avec en sous-titre "Sur le phénomène de Medjugorje"   écrit :  « Il est donc défendu de prétendre et de professer dans les églises et dans les communautés religieuses que Notre-Dame serait apparue ou apparaîtrait encore à Medjugorje. »


BERTONE INTERDIT PUIS .....


14 Février 1995   Une lettre de Mgr Taverdet, évêque de Langres : est adressée au siège apostolique pour demander quelle est la position actuelle de l' Eglise en ce qui concerne la prétendue "apparitions   à Medjugorje" et si il est permis à la foi catholique d' y aller   de pèlerinage.











1995 FLORENCE VOIT LA VIERGE DE MEDJUGORJE
LE JOUR DE L'ASSOMPTION





22 mars 1995  Vicka rencontre Jean Paul II










23 Mars 1996   Mgr Bertone, secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, répond aux demandes qui ont été adressées à la Congrégation par Mgr Taverdet, évêque de Langres. Se référant à la déclaration de Zadar, 



Mgr Bertone rappelle surtout que le culte n’est pas autorisé. Que la qualification de surnaturelles des apparitions n' est pas établie.Toutefois, les nombreux rassemblements de fidèles de différentes parties du monde, qui viennent à Medjugorje invité par les deux motifs de croyance et de certains autres motifs, nécessitent l' attention pastorale et, en premier lieu, de l' évêque du diocèse et de la d' autres évêques avec lui.


Juin 1996 Mgr Bertone, secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi,   répond aux demandes qui ont été adressées à la Congrégation par Mgr Daloz, archevêque  de Besançon. Se référant encore une fois à la déclaration de Zadar, Mgr Bertone rappelle surtout que le culte n’est pas autorisé.



21 Juin 1996 Le porte parole du Saint-Siège,  le cardinal Navarro-Valls  écrit : "On ne peut pas dire aux gens qu' ils ne peuvent se rendre à Medjugorje à moins que les apparitions  n' aient été prouvées fausses. Cela n'a pas été déclaré, chacun peut donc s'y rendre  s'il le désire."





12-13 avril 1997


Jean Paul II est à Sarajevo mais ne pourra pas aller à Medjugorje.





LE 25 JUIN 1997






1 Janvier 1998 Évêque de Saint-Denis de la Réunion pose plusieurs questions sur   la position du Saint-Siège et de l' évêque de Mostar, en ce qui concerne les soi-disantes apparitions de Medjugorje, les pèlerinages et le soin pastoral à apporter aux fidèles qui y vont.






Le 26 Mai 1998   Mgr Bertone  répond,  cette fois,  à Mgr Aubry, évêque de Saint-Denis-de-La-Réunion. Après avoir rappelé la déclaration de Zadar, : « Je tiens avant tout à préciser    que ce n’est pas l’usage du Saint-Siège d’assumer, en première instance, une position propre vis-à-vis de supposés phénomènes surnaturels".  

et « En ce qui concerne enfin les pèlerinages à Medjugorje qui se déroulent de manière privée, cette Congrégation retient  qu’ils sont permis à condition qu’ils ne soient pas considérés comme une authentification d’événements en cours qui demandent encore un examen par l’Église ».



21 Juillet 1998 Ratko Peric : « Les pèlerinages officiels ou d’Église ne sont pas autorisés, et pas davantage les visites « privées » qui viseraient à prouver que les prétendues " apparitions » et « messages   « sont authentiques. »








9 Octobre 1998 

Ratko Péric :
«Je crois ce que je suis tenu de croire, c'est le dogme de l'Immaculée Conception qui a été publié quatre ans avant les apparitions présumées de Bernadette",









Mai 2001  400 guerisons miraculeuses enregistrées dans la paroisse 
depuis 1981 selon l'écrivain medical John Dinolfo








11 mars 2002 le Cardinal Kuharic meurt.



4 février 2003,le parlement fédéral de Yougoslavie dissout le pays.
C'est la fin officielle de la Yougoslavie.








Cardinal SCHONBORN
 Paris-Toussaint 2004
Quelle est la position du Magistère de l'Église par rapport à Medjugorje?

Elle est inchangée depuis les premières prises de position de la conférence épiscopale de Yougoslavie, à l'époque. La congrégation de la doctrine de la foi, dont je suis membre, a confirmé cela autant que je sache à deux reprises par des lettres du secrétaire de la congrégation.
La formule utilisée par les évêques de Yougoslavie à l'époque était "non constat de supernaturalitate" ce n'est pas affirmer que cela est surnaturel, ce n'est pas exclu ni affirmé. Non constat. Ce n'est pas une négation, ce n'est pas une affirmation de la supernaturalité


Quelle en est la conclusion ?

Elle est double. Le magistère l'a reconfirmé par deux fois. Premièrement, il n'est pas permis de faire des pèlerinages officiels à Medjugorje. 

Officiel, c'est-à-dire qu'on ne peut pas faire un pèlerinage diocésain à Medjugorje, cela implique qu'il n'est pas interdit d'y aller en pèlerinage mais pas de façon officielle. 


Deuxièmement, il est demandé explicitement l'accompagnement pastoral de ceux qui se rendent à Medjugorje. Ces deux affirmations ont été encore reconfir­mées par Monseigneur Bertone. Je pense que cela est une position très claire. 

N'essayons pas de tirer d'un côté ou de l'autre, gardons cette sobriété du Magistère de l'Église par rapport à ce phénomène dont le jugement définitif ne sera certainement pas avant la fin des phénomènes. Car l'Église ne donnera pas un chèque en blanc sur des révélations privées éventuellement à venir.


2/04/2005

Le Pape Jean-Paul II meurt









19/04/2005


Joseph Ratzinger est élu Pape et devient  Benoît XVI





LA DERNIERE COMMISSION SE MET EN PLACE.




24 février 2006 
Benoit XVI recoit la nouvelle conférence de Bosnie-Herzégovine qui est présidé par Mgr Vinko Puljic depuis 2005.
 .On pense qu'elle succède à la conférence épiscopale de l'ex-Yougoslavie.Mais ce n'est pas le cas.



24 juillet 2006
 Le cardinal Puljic a annoncé qu’une nouvelle Commission canonique était en cours de formation, chargée de porter un nouveau jugement sur les faits de Medjugorje.

Cette Commission, placée sous l’autorité de la Conférence épiscopale des évêques de Bosnie-Herzégovine qui se tint à Banja Luka du 12 au 14 juillet 2006. 




2007. Le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du Saint-Siège et ancien secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, écrit dans un ouvrage publié en 2007 en italien : 





« Les déclarations de l'évêque de Mostar reflètent une opinion personnelle, elles ne sont pas un jugement définitif et officiel de l'église. 

Tout est renvoyé à la déclaration de Zadar des évêques de l'ex-Yougoslavie du 10 avril 1991, déclaration qui laisse la porte ouverte à de futures enquêtes. 

Les vérifications doivent donc se poursuivre. Dans l'entre-temps, les pèlerinages privés sont permis avec un accompagnement pastoral des fidèles.




 Finalement, tous les pèlerins catholiques peuvent se rendre à Medjugorje, lieu de culte marial où l'expression de toutes les formes de dévotions est possible. »

Source : « La dernière voyante de Fatima : Ce que m'a dit soeur Lucia » du Cardinal Tarcisio Bertone avec Giuseppe De Carli (traduction de l'italien : Marie-Ange Maire Vigueur), Bayard, Paris, 2008, p. 109




21 juillet 2007 


Le Pape Benoit XVI prie devant une statue de Notre Dame de Medjugorje.











2 Juillet 2008   "Medjugorje est réel ? Faits et comptes rendus de première main" par Mark Miravalle .  Le non-officiel, et personnel avis négatif de l' évêque local ne lie pas les membres catholiques de son diocèse, ou d' ailleurs ,pour suivre leur propre opinion personnelle.

Plus de 200 évêques, archevêques, cardinaux  ont visité le site officiellement, en plus des nombreuses visites non officielles par les pasteurs de l' Eglise.  En outre, plus de 100 évêques, archevêques, cardinaux et ont exprimé publiquement leur foi en Notre-Dame de la présence à Medjugorje

En mai 2008, le CDF a informé Mgr Ratko Perić de Mostar que Vlašić avait encouru la peine d'interdit automatique. 

9  Octobre 2008 Le P. Tomislav Vlasic  ex-directeur spirituel des voyants) suspendu de son ministère sacerdotal pour "diffusion  d' une doctrine douteuse, manipulation des consciences, mysticisme suspect, désobéissance  à des ordres émis de façon légitime"...

 Père Tomislav Vlasic a ensuite été laïcisée par le pape Benoît XVI  en 2009.


9.juin.2009 
Un article dans Petrus, le journal on-line du pontificat de Benoît XVI. Une nouvelle et dernière commission va examiner le cas des apparitions de Medjugorje. 


28 décembre au 2 janvier 2010
Le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, réputé proche de Benoît XVI, vient de se rendre à Medjugorje.Mgr Ratko Péric  critique  Schönborn.

: Mgr Schonborn et la position de l'Eglise sur Medjugorje 




17 mars 2010
une nouvelle commission d'enquêtes sur Medjugorje
est mise en place .Appelée commission Ruini, elle finit ses 
travaux au début de l'année 2014.



Selon Zénit :



17 mars 2010
Avec la création de cette commission, l'affaire passe de la juridiction de l'évêque local, 

aujourd'hui Mgr Ratko Peric, sous celle de la congrégation romaine.












18 février 2011









10 JUIN 2011


IVANKA ETAIT A ROME EN 2011 POUR ETRE INTERROGEE


autre lien




25/06/2011












6/10/2011


VICKA ENTENDU PAR LA COMMISSION DU VATICAN













17/11/2011
MGR SCHONBORN RECOIT IVAN A VIENNE










23/10/2011


MARIJA EN EQUATEUR A GUAYAQUIL




21-23 octobre 2011



Entre 1981 et 2011, on compte 532 guerisons documentées.....








15/08/2012

15 août 2012 : 1 croix dans le 

ciel de Medjugorje.








18/08/2012

LA VISIONNAIRE MARIJA A RENCONTRE LA COMMISSION RUINI




8/11/2012



LE CURE DE MEDJUGORJE MEURT A 74 ANS




15/11/2012

12 000 personnes assistent à l'apparition d'Ivan au Liban








LE TEMPS DES PERSECUTIONS




11/02/2013


Le Pape Benoit XVI annonce sa démission




13/03/2013
le cardinal Jorge Mario Bergoglio,devient le Pape François.




22/06/2013


Medjugorje Brasil envoie cette deuxième photo  de la Croix qui s'est formé dans les nuages ​​au-dessus Medjugorje au cours de la messe du soir, le 22 Juin 2013. Celle-ci a été prise par un pèlerin brésilien./Source MedjugorjeToday







18/08/2013

le voyage triomphal de Vicka en Terre Sainte en 2013



Septembre 2013

Medjugorje:Cristian Filice, septembre 2013, guéri de la maladie incurable de Lou Gehrig



 13 /10/ 2013

Consécration du monde à la Vierge Marie et la présence de Medjugorje à Rome.




23/09/2013


Une statue de la Vierge Marie brille dans l'obscurité.






21/10/2013
Les apparitions d'Ivan aux USA ont été annulées sur la demande de Gerhard Müller,préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF ) (ex-St Office).(lettre du 21 octobre 2013)






Cette d'interdiction s'appuie sur la déclaration de 
Zadar de 1991, sauf qu'il y a un gros problème , le rédacteur en
a supprimé 2 mots "so far" (jusqu'à présent) de la déclaration d'origine de 1991  ce qui change tout le sens de la phrase.L'interdiction est donc basée sur un texte tronqué et juridiquement n'a aucune valeur..



                                interdiction Muller de 2013




                              déclaration de Zadar de 1991



L'écrivain Wayne Weible a remarqué en plus dans un article paru sur le défunt blog Medjugorje today que le mot "Medjugorje" était mal  orthographié à 2 reprises





Cette lettre avait été transmise par le nonce apostolique Carlos Vigano à









Mgr Ronny Jenkins, secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, pour la diffusion à travers toute l'Amérique.



9/12/2013
Mgr Braulio Rodríguez Plaza,l'archevèque de Tolède,en Espagne  depuis 2009, rappelle l'inexacte interdiction faite par Mgr Müller et de la CDF,sur les apparitions d'Ivan aux pèlerins espagnols








 Nous apprendrons ensuite que
 160 pèlerins espagnols sont allés à Medjugorje pour la fête de l'immaculée Conception.


Et en Espagne,le film Mary's land 
qui était sorti le 5 décembre 2013 a fait un carton dans les salles.


11 jours plus tard,le film avait fait 21000 entrées en 11 jours, avec seulement 11 copies (les films concurrents en avaient 300).
Ce film parle aussi des apparitions de Medjugorje.


Mary's Land fait un carton au box office





le 23/12/2013 :

Le Vicaire Général de L'archidiocèse de Madrid ,dirigé par Mgr Antonio María Rouco Varela publie ce communiqué et c'est quasiment la même déclaration que celle de Mgr Plaza


Devant les protestations,Mgr Vinko Puljic,qui appartient à la commission sur Medjugorje
est obligé de faire 3 déclarations  successivement reprises par les journaux croates.


13/12/2013
18/12/2013
24/12/2013

Mgr Puljic dément toute interdiction,mais précise que les travaux de la commission sont en cours.



Mgr Müller ne dit rien et ne contredit pas les interviews de Mgr Puljic.











Le 19/01/2014 Andréa Tornielli de la Stampa et biographe non officiel du Pape  rapporte dans un article de presse que les « fruits de Medjugorje » sont bons et qu’il n’y a aucune fraude,d’autre part,il dit que le verdict est proche.



17/06/2014

Vicka Ivankovic était au Brésil début juin 2014






29/08/2014







10/09/2014

Le Pape reçoit une statue de Medjugorje en cadeau avec joie.





24/06/2014
Le Père Fabien Baez, est de retour à Medjugorje avec des pèlerins.












18/09/2014




Gigliola Candian , les photos exclusives de sa guérison de la SLA en septembre 2014.




0/09/2014











23/10/2014






2/01/2015
 La tournée de Marija en Amérique du Sud est annulée.

suite




18/01/2015



1/02/2015














11/03/2015

a commencé à Rome et durera jusqu'au 17 mars 2015.



17/03/2015 

Apparition d'Ivan Dragicevic à  Saint-Charles.annulée 
suite  
suite  







19/04/2015


Marija à Varèse au PalaWhirlpool de Varese,


30/04/2015
CARDINAL PULJIC : Pas interdit de prier Dieu - Pas même à  MEDJUGORJE.



lien   lien 






6/06/2015 
Pape François :
Nous sommes sur le point de prendre des décisions et celles-ci seront alors communiquées. 



 Pour l'instant, les évêques doivent juste donner certaines indications ".

8/06/2015
Brosio : JE NE FAIS PAS CONFIANCE AU CDF,

JE FAIS CONFIANCE AU TRAVAIL ACCOMPLI PAR LE CARDINAL RUINI.


9/06/2015
Pape François : « mais où sont ces voyants qui nous racontent aujourd’hui la lettre que la Vierge enverra à 16 heures ?  LE PAPE FAIT ALLUSION A MEDJUGORJE DANS SON SERMON ?


0/06/2015
Vecernji List:
LE VATICAN SATISFAIT DU TRAVAIL DES FRANCISCAINS.



10/06/2015
MIRJANA «D'ailleurs, personne ici n'a une apparition à 16 heures."





10/06/2015
Mgr SIGALINI
MEDJUGORJE N'EST PAS UN NUMERO DE CIRQUE.
«Je suis allé chaque année comme évêque, soit dix fois."





14 juin 2015
Paolo Brosio fait publier sa lettre ouverte dans 
le journal Vecernji List.



17JUIN 2015
EvèqueTomasik :A Medjugorje,il arrive à beaucoup de belles choses.


18 JUIN 2015
Père Salvatore Perrella :Entre ni oui et ni non.



19 JUIN 2015
Le Pape serait contre les apparitions  des visionnaires,selon un article de Medjugorje Brasil.


21 juin 2015






27 juin 2015


Lombardi confirme les
informations du Vatican
Insider



27 JUIN 2015






29/06/2015




2/07/2015







5/7/2015












14/07/2015



23/07/2015













31/07/2015



4/08/2015







6/08/2015
Medjugorje.



13/08/2015 et 15/08/2015










    
14/08/2015




18/08/2015
Soeur Emmanuel : Les visionnaires ont rencontré les Franciscains le 11/08/2015 





27/08/2015









29/08/2015






















16/09/2015













17/09/2015










29/09/2015



Vienne: Plus de 4.000 fidèles dans la journée de prière pour la paix à Cathédrale Saint-Etienne avec Mgr Schonborn,Mgr Léonard Fr Sakota et la visionnaire de Medjugorje Marija Lunetti

et environ 50 prêtres ont concélébré la Messe




7/10/2015




8/11/2015






1/12/2015








13/12/2015












27/12/2015











  21/02/2016







20/02/2016



14/06/2016



5/07/2016










5/07/2016











11/08/2016






3/09/2016















27/09/2016


11/10/2016










1/10/2016











Autre lien 




18/01/2017



8/02/2017





10/02/2017









23/03/2017










29/03/2017 








13/05/2017







16/05/2017





PORTRAIT DU CARDINAL SIMONI



















++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

A SUIVRE....