jeudi 26 juin 2014

De Garabandal à Medjugorje : Quand la Vierge Marie sauve le monde, d'une guerre nucléaire à Severomorsk en 1984




                                                         Sévéromorsk 13 mai 1984



La mort récente de Joey Lomangino m'a amené à me pencher sur les apparitions de Garabandal.






Si je pense que les apparitions de Garabandal furent véridiques à l'époque ,on peut penser qu'à la lueur des derniers évènements, les messages de Conchita et des autres voyantes espagnoles sont aujourd'hui "caduques".

Explications :

Quand les apparitions de Garabandal arrivent.

Les apparitions mariales auraient été précédées dès le 18 juin 1961, de 8 apparitions en 12 jours de l'archange Michel qui aurait annoncé le 1er juillet une apparition mariale pour le lendemain.




 La Vierge serait apparue du 2 juillet 1961 au 13 novembre 1965 autour de 2000 fois. Chacune des apparitions aurait été signalée à chacune des filles par 3 appels. Les extases des 4 filles furent vues, photographiées et filmées par de nombreux témoins.



 Lors des extases, de nombreux événements spectaculaires eurent lieu : chute violente des filles en avant sur les genoux contre des pierres et absence de marques, déplacements en marche arrière tête en l'air très rapide, 



légères lévitations, impossibilité de soulever les filles ou encore dans la nuit du 19 juillet 1962, une apparition d'hostie dans la bouche de Conchita des mains de l'archange Michel qui aurait été vue et photographiée par de nombreux témoins.


http://fr.wikipedia.org/wiki/San_Sebasti%C3%A1n_de_Garabandal#cite_note-2


Conchita sera la seule à "voir" jusqu'en 1965.

Mais les adolescentes se sont rétractées par écrit en 1966, elles ont déclaré à l'évêque, Mgr Vicente Puchol Montis, qu'il s'agissait à l'origine d'un jeu d'enfant mais que la pression sociale les avait poussées à mettre en scène des transes spectaculaires. En 1971, Conchita Gonzalez et Jacinta Gonzalez renièrent leurs rétractations.




Mari-Cruz Gonzales n'est jamais revenue sur ses rétractations. Lors d'une interview en 1984, elle a réaffirmé que : « Je n'ai jamais vu la Vierge dans les pins ni tout autre personnage céleste. »









L'église refuse les apparitions

. "Après avoir effectué plusieurs enquêtes, l'évêque de Santander, Doroteo Fernandez, puis son successeur, Eugenio Beitia Aldazabal, conclurent que « le caractère surnaturel n'apparaît pas dans les phénomènes qui ont été attentivement examinés »





















le 27 octobre 1965,Mgr Aldazabal,évèque de Santander,interdit aux prètres ,d'organiser des pèlerinages et de célébrer des sâcrements sur le site des apparitions.


La  Congrégation pour la doctrine de la foi prit acte de ce Non constat de supernaturalitate (non surnaturelle)







le 28 juillet 1965,selon l'Abbé Laurentin,le Saint-Office
approuve ces positions et recoit l'année suivante le dossier complet des apparitions.Le cardinal Ottaviani
ne voit aucune raison d'intervenir,puisque l'affaire a été jugée négativement par l'ordinaire du lieu.


 Puis, en mars 1967, le nouvel évêque, Mgr Vicente Puchol Montis publia une note officielle qui établit que : «

Il n'y a eu aucune apparition, ni de la Sainte Vierge, ni de l'archange saint Michel, ni de quelque autre personnage céleste.
Il n'y a eu aucun message.

Tous les faits qui se sont produits dans ladite localité ont une explication naturelle.»

9 octobre 1968,Mgr José Ciriarda Lachiondo,successeur de Mgr Montis, confirme ces positions.

En 1976, l'enquète est réouverte.une commission interdisciplinaire est mise en place.Même conclusion.
L'origine des faits est naturelle.

Juin 1988 Mgr Juan del Val Gallo,évèque diocésain,ouvre
une nouvelle enquète et permet aux prètres de se rendre
à Garabandal et à y célébrer la messe.


Journal de Conchita Gonzalez



Pourquoi je pense que les messages sont "caduques".

D'abord parce que l'église n'a pas reconnu formellement les apparitions, mais aussi le fait que


les prédictions ne correspondent plus à la

réalité.


Saint Padre Pio devait voir le Grand Miracle,il meurt en 1968.
A postériori, un témoin rapporte qu'il l'aurait   vu.




http://www.ourlady.ca/translations/French/ConchitaParle.htm



Le Père Luis Andreu qui est mort après une apparition à Garabandal devait garder un corps incorruptible.
En 1977, on retrouve un squelette dans sa tombe.
On dit qu'il retrouvera un corps incorruptible, le lendemain

 Mari-Loli,l'une des voyantes de Garabandal, connaissait l'année de l'avertissement mondial . Or, celle-ci est décédée le 20 avril 2009 sans avoir révélé son secret.





Joey Lomangino devait retrouver ses yeux et voir le Grand Miracle.Il meurt le 18 juin 2014.







7 février 1974: interview de Conchita.


Q. Au cours des deux occasions que Notre-Dame vous a parlé de Joey, at-elle dit quelque chose en plus sur ses yeux ?


R. En ce qui concerne Joey, la seule chose que je me souviens maintenant, c'est que la Vierge m'a dit qu'au moment du Miracle, Joey aura de nouveaux yeux, et il verra de façon permanente par la suite.

http://www.garabandal.org/News/Garabandal_Warning_Miracle_Interviews.shtml


Mais aussi à cause de :

 la prophétie des 3 Papes.

Conchita aurait  eu la révélation que la fin des temps

surviendrait après le troisième successeur de Jean XXIII.

Le jour où le glas de Garabandal annonçait le décès de Jean XXIII, mort le 3 juin 1963, ces trois femmes se dirigeaient vers l’église du village.





Mais Albert Weber,qu'on dit proche de Conchita a rajouté cette histoire dans son livre,sorti en 1993.

Pour lui, il dit que c'était 4 Papes avant la fin des temps :





Aniceta (sa mère) disait : « Le pape est mort. »
Conchita : « Ah oui, le pape est mort. Il y aura encore trois papes ! »
Rentrées  à la maison, et profitant du départ de Mme Ortiz, la mère continue à interroger sa fille.

– Comment sais-tu qu’il n’y aura plus que trois papes ?
– Je le sais de la Sainte Vierge. En fait, il y en aura encore quatre, mais il y en a un qu’elle ne compte pas.
– Pourquoi elle ne le compte pas ?

– Elle ne me l’a pas dit. Elle a seulement dit que l’un d’entre eux ne règnera que très peu de temps.
– C’est pour ça qu’elle ne le compte pas ?
– Ça, elle ne l’a pas dit.

Dans la suite de la conversation, Conchita explique à sa mère que Notre-Dame parlait aussi du retour de son Fils, que les Églises séparées retrouveront l’unité et qu’il n’y aura plus qu’une seule religion. Inquiétée par les paroles déroutantes de sa fille, et craignant les ragots du voisinage, Aniceta lui demande de ne plus en parler.

Le soir du 13 novembre 1965, jour de la dernière des apparitions de Notre-Dame à Garabandal, l’auteur du livre apprenait cette histoire de la bouche même d’Aniceta, en présence de Conchita et de deux autres témoins

Albrecht WEBER, "Der Zeigefinger Gottes", Meersburg (Allemange) : WETO-Verlag ou WEGA-edition, 1993, p. 143-144.




Si l'on compte 3 Papes : 
Il y eut Paul VI, Jean Paul 1er et Jean Paul II.









Normalement, la fin des temps aurait du se produire sous 
Jean Paul II...








Et çà c'est presque produit ,si il n'y avait pas eu 

Severomorsk  :13 mai 1984.


Retour en arrière.




                               pays communistes de 1973 à 1983 






Dans les années 1979-1980,la guerre froide est à son apogée.






En 1979,l'URSS a envahi
l'Afghanistan.










Entre 1981-1983,la Pologne est sous le régime de l'état d'urgence décrété par le général Jaruzelski,soutenu par l'Urss.





Plusieurs incidents nucléaires ont failli dégénéré entre les Usa et l'Urss entre 1979 - 1983.


9 novembre 1979, 
un technicien du Norad 
enclenche
par erreur une bande informatique qui simule une attaque de missiles  soviétiques.Un certain nombre d'avions de l'Us Air Force sont envoyés.Le poste de commandement aérien du président est mobilisé,mais sans lui !

car il est introuvable.Le sénateur Percy qui se trouvait au
Norad raconte que c'était la panique au Norad.Finalement
les radars d'alerte préviennent qu'il n'y a aucune attaque.

http://www.astrosurf.com/luxorion/accidents-nucleaires-militaires3.htm


3 juin 1980, à 2h25 du matin, les écrans montrent plusieurs missiles soviétiques en approche.Les équipages des bombardiers nucléaires sont mobilisés.



Mais l'alerte est stoppée,car les chiffres ne sont pas rationnels.
3 jours plus tard,on découvre qu'une puce informatique
défectueuse a provoqué l'alerte.

http://www.astrosurf.com/luxorion/accidents-nucleaires-militaires3.htm

http://www.history.com/news/history-lists/5-cold-war-close-calls

http://en.wikipedia.org/wiki/North_American_Aerospace_Defense_Command





la crise des euromissiles


En 1977, les Soviétiques profitent de failles contenues dans les accords SALT I de 1972 pour installer des missiles SS-20 à moyenne portée (de 500 à 5 000 km) sur leur territoire, 


ce qui procure une supériorité importante aux Soviétiques, qui peuvent alors atteindre de vastes zones hors du Bloc de l'Est : Europe de l'Ouest, Moyen-Orient, Chine, Japon. 

Les Européens craignaient une attaque de l'URSS qui serait dévastatrice, car bénéficiant maintenant d'une possibilité de première frappe rapide à leur encontre et contre d'autres alliés des États-Unis. En réponse, les États-Unis firent mettre en place, essentiellement en RFA, des missiles Pershing II.




Le 18 novembre 1981, le président américain propose publiquement au National Press Club l’ « option zéro » : retrait des SS-20, SS-4 et SS-5 et retrait ou non-installation de leur équivalents à l’Ouest.




19 janvier 1983 : voyage de Andreï Gromyko à Bonn ; il refuse l’option zéro dans la crise des euromissiles.





20 janvier 1983: discours de François Mitterrand au sommet franco-allemand à Bonn ; « Les missiles sont à l’Est et les pacifistes à l’Ouest ». Il approuve le déploiement des missiles Pershing américains.




L'opération RYAN

En mai 1981 Leonid Brejnev et le chef du KGB Yuri Andropov soupçonnent que les Etats-Unis  préparaient une attaque nucléaire  sur ​​l' URSS . Ils pensent (à tort)


que l'administration Reagan prépare une première frappe atomique préventive sur l'URSS.Ils lancent l'opération d'espionnage RYAN.




Le 23 Mars 1983
Ronald Reagan a annoncé publiquement le développement de l' Initiative de défense stratégique (IDS appelée Stars Wars).



 Le gouvernement soviétique a estimé que l'utilisation de la technologie IDS était de rendre les États-Unis invulnérable à une attaque soviétique, permettant ainsi aux États-Unis de lancer des missiles contre l'URSS sans crainte de représailles.


                                                                                                           

Quand les premiers missiles américains Pershing II sont déployés en europe en novembre 1983,
Andropov et le ministre de la défense Dimitriy Oustinov
intensifient l'opération Ryan, car les missiles Pershing peuvent être lancés à partir de véhicules mobiles.



le vol 007 de la Korean Airways.



1er septembre 1983 : le vol 007 Korean Air est abattu par un chasseur soviétique à l’ouest de l’île de Sakhaline.



L'avion de ligne transportait 269 passagers et membres d'équipage, dont le député démocrate conservateur américain Larry McDonald. Il n'y eut aucun survivant.

Le 15 septembre 1983 , le président Reagan ordonna à la Federal Aviation Administration (FAA) de révoquer la licence d'Aeroflot pour les vols depuis et vers les États-Unis. Le service de l'Aeroflot vers les États-Unis ne fut pas rétabli avant le 29 avril 1986. 



Le 26 Septembre 1983, le lieutenant-colonel Stanislav Petrov était aux commandes à Serpukhov-15, un bunker où les Soviétiques surveillaient le monde avec des systèmes de détection par satellite. 

Peu après minuit, la panique a éclaté quand une alarme retentit signalant que les États-Unis avait tiré cinq missiles balistiques intercontinentaux, missiles balistiques intercontinentaux vers la Russie.

 L'avertissement était une fausse alarme  mais pour les Soviétiques, il était apparu que les États-Unis avait commencé une guerre nucléaire.

Petrov a eu l'intuition que l'alarme était une erreur. Il savait que le nouveau système de satellite était sujet à erreurs, et il a également estimé que toute frappe nucléaire par les Américains viendrait sous la forme de centaines de missiles, pas seulement cinq. 


Avec seulement quelques minutes pour prendre une décision, Petrov a choisi d'ignorer les signaux d'alarme  et a signalé le lancement comme une fausse alarme qui a permis d'éviter un holocauste nucléaire.

L'incident est resté classé jusqu'à après la fin de la guerre froide, mais plus tard Petrov a reçu plusieurs prix pour ses actions humanitaires extraordinaires, et a même été honoré par l'Organisation des Nations Unies.




Dès Août 83 à novembre 1983,plusieurs
exercices de l'OTAN se déroulent en Europe. 

Septembre 1983
l'exercice de l'OTAN Reforger 83 se
déroulait en Allemagne de l'ouest.C'était un exercice de déploiement de  troupes américaines,sous silence radio,



en vue d'une éventuelle confrontation avec les troupes du  Pacte de Varsovie et qui culminera avec l'exercice Able Archer

40 000 militaires de l’OTAN étaient en Europe dont 19 000 américains, dont 16 000 venu des États-Unis,




25 octobre 1983 Invasion de l'ile de la Grenade par les américains.











3 septembre 1984 


5.000 troupes britanniques sont  aéro- transporté en Allemagne de l' Ouest pour les exercices Lionheart et Cold fire. Ceci est le plus grand déploiement de troupes britanniques depuis la Seconde Guerre mondiale.






15-22 octobre 1983 : semaine de manifestations pacifistes en Allemagne de l’Ouest contre les missiles Pershing americains.





l'exercice militaire qui a failli provoquer la III ème guerre mondiale.




7-11 novembre 1983

L'exercice Able Archer 83 est un exercice de l'OTAN,sous silence radio ,qui est mal interprété par les soviétiques,et qui provoquera la dernière crise de la guerre froide.


Les forces nucléaires soviétiques craignant
une première frappe nucléaire américaine préventive sont en mise en alerte,ainsi les unités aériennes 
polonaises et est-allemandes.






L'exercice Able Archer 83,simulait une escalade d'un conflit  qui aboutissait à une situation de DEFCON 1
(guerre nucléaire imminente).



L'exercice Able Archer 83  introduisait un nouveau format unique de communication codée, des silences radio , et pour certains spécialistes militaires la participation de chefs de gouvernement (non confirmé).


Selon l'espion russe Vitaly Shlykov , les Soviétiques ont commencé à armer leurs armes nucléaires, et la guerre a été seulement évité parce qu'elles ont mal fonctionné et que les codes de lancement  ont été mal saisis.


Les espions russes de l'opération RYAN,suivaient les exercices de l'Otan. Craignant une attaque réelle, ils avaient aussi informé Moscou,car ils ignoraient la nouvelle simulation et les phases d'alerte de DEFCON 5 à DEFCON 1.

La crise prend fin le 11 novembre 1983,avec la fin des manoeuvres.

Certains historiens comparent cette crise comme la plus proche d'une guerre nucléaire avec celle des missiles de Cuba en 1962.


sources



http://www.history.com/news/history-lists/5-cold-war-close-calls



En octobre 1983, l'URSS annonce qu'elle installera des missiles à courte et moyenne portée en Tchécoslovaquie et en RDA, et qu'elle fera le nécessaire pour déployer des missiles capables d'atteindre les États-Unis en moins de 10 minutes.


23 novembre 1983: déploiement des premiers Pershing en Allemagne et au Royaume-Uni.






20 novembre 1983 




Le film "the day after" est diffusé , mettant en scène un conflit nucléaire entre les USA et l'URSS 






et le film en entier 





8 décembre : suspension par les soviétiques des négociations START à Genève.

15 décembre : retrait des pays du pacte de Varsovie des négociations MBFR de Vienne.
.

Décembre (Euromissiles) : mise en place en Italie, en Grande-Bretagne et en RFA de 48 Pershing II et de 64 missiles de croisière américains pour rééquilibrer les forces en Europe.






 29 janvier 1984, les Soviétiques ont émis une plainte officielle contre des violations présumées sur les traités concernant les armes américaines.

-------------------------------------------------------------------------





Au début de l'année 1984, la tension entre les USA et l'URSS est au maximum.
Mais,l'URSS n’est plus dirigée que par des vieillards.

Leonid Brejnev était mort à 76 ans en novembre 1982, et





Youri Andropov ne resta au pouvoir que 14 mois et 28 jours, mourant soudainement à 70 ans le 9 février 1984.







Andropov voulait comme successeur 
Mikhaïl Gorbatchev,au poste de secrétaire général, car celui-ci avait mené la lutte contre la corruption et était un réformateur.




Mais c'est Konstantin Tchernenko qui est élu le 13 février 1984.
Ancien chef de cabinet en 1960,sous Brejnev.Il était devenu ensuite son numéro deux en 1978.Il est considéré comme un modéré et un conciliateur mais pas comme un réformateur.




Tchernenko était un gros fumeur (il avait commencé à fumer à 9 ans).
Il avait de l'emphysème et en 1983, il avait été absent de ses fonctions pendant 3 mois suite à une bronchite,une pneumonie et une pleurésie.



C'est Mikhaïl Gorbatchev qui reste second en tître qui le remplace
dans sa tache de sécrétaire du Parti,au fil du temps,car
Tchernenko est souvent absent.







 19 Février 1984, 

L'URSS a effectué un essai nucléaire au Kazakhstan oriental, à Semipalitins






 21 mars 1984, 


le sous-marin soviétique K-314 de classe Victor entre en collision avec le USS Kitty Hawk (CV-63) 
en mer du Japon. Aucun des deux navires n'a été considérablement endommagé.





25 mars 1984
le monde est consacré à la Vierge Marie par Jean Paul II.
lors de la fête de l'Annonciation.Ce qu'elle demandait
à Fatima en 1917 est enfin fait.




























Le New York Times rapporte que le 13 mai 1984, il y eut une forte explosion dans la base navale soviétique de
Severomorsk.


au nord-est de Mourmansk, sur la péninsule de Kola. 

Severomorsk, une ville de 55 000 personnes, sert de base de la Flotte du Nord.







On dénombre entre 200 et 300 morts.

La revue militaire Jane's dit qu'il faudra 2 ans avant que 
l'installation soit de nouveau opérationnelle.














Plus de la moitié des 900 missiles sol-air Sa-N1 et Sa-N3 seront détruits

et 320 des 400 missiles de croisière pour navires SS-N3 et SS-12 seront détruits.








D'après ce site, les explosions durèrent 5 jours.Le site abritait des missiles nucléaires.









les SS-N12 sont des missiles de croisière supersoniques
capable de transporter des ogives nucléaires.

idem pour les SS-N22 qui furent totalement détruits.


               --------------------------------



Le 13 mai est une date liée à Fatima 

1917 : Première apparition de la Vierge Marie à Fátima,
1967 : Le Pape Paul VI a célébré la messe (en portugais) au Sanctuaire de Notre-Dame de Fátima 

1981 : Tentative d'assassinat de Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome qui échoue.

                 -----------------------------------


Au printemps 1984, Tchernenko est hospitalisé pendant 1 mois.




juillet 1984, 
il rencontra à Moscou le président François Mitterrand










28 juillet 1984: Divers alliés de l'Union soviétique boycottent les Jeux Olympiques d' été de 1984  à Los Angeles.





Pendant l'été 1984,
Ses médecins l'ont envoyé à Kislovodsk ,pour se reposer mais le jour de son arrivée, la santé de Tchernenko s'est détériorée, et il a contracté une pneumonie


 fin automne 1984, Konstantin Tchernenko est de retour au Kremlin mais il se déplace en fauteuil roulant,car il est incapable de marcher dans les couloirs de son bureau.





11 août 1984: Au cours d' une vérification du son du microphone pour son allocution radiophonique hebdomadaire,





 le président Ronald Reagan plaisante sur le bombardement de l'Union soviétique. "Mes chers compatriotes," dit Reagan.
«Je suis heureux de vous dire aujourd'hui que j'ai signé une loi qui va proscrire la Russie pour toujours. Nous commençons le bombardement dans cinq minutes ." La boutade n'est pas diffusé , mais est divulgué à la presse. L'Union soviétique met temporairement ses forces de défense en état d'alerte.



 25 août 1984 L'URSS effectué un essai nucléaire souterrain. 




Entre 1984 et 1985
les principaux chefs politiques et militaires favorables à une guerre avec l'ouest meurent ou sont mutés ailleurs




Septembre 1984

Le général Nikolaï Ogarkov,nommé sous Brejnev,chef de l'état major et maréchal de l'URSS depuis 1977,est limogé
et muté vers un autre poste en Europe.
 .
Vers 1979,il  avait lancé avec le ministre de la défence Oustinov, un programme de modernisation de l'armée soviétique.Partisan du complexe militaro-industriel russe, il était devenu célèbre en devenant le porte-parole de l'armée sovietique lors de l'affaire du vol 007 de la Korean airlines.



Ogarkov est limogé officiellement par Tchernenko, 


 Grigory Romanov , un rival de Gorbatchev.avait essayé de forcer une crise de succession en créant  une scission au sein du Politburo en sa faveur
avec l'appui d'Ogarkov qui avait le controle des forces armees .




http://www.nytimes.com/1994/01/26/obituaries/n-v-ogarkov-76-marshal-defended-83-downing-of-jet.html


http://www.independent.co.uk/news/people/obituary-marshal-nikolai-ogarkov-1409674.html




Novembre 1984, 
Tchernenko rencontra le chef du Parti travailliste de Grande-Bretagne, Neil Kinnock.







À la fin de 1984, Tchernenko ne pouvait guère quitter l' Hôpital central , un centre fortement gardé dans l'ouest de Moscou , 

et le Politburo utilise un fac-similé de sa signature pour toutes les lettres, comme Tchernenko avait fait avec Andropov quand il mourait. 







24 Décembre 1984

Le Ministre de la Défense soviétique Dimitriy Oustinov, meurt .Nommé sous Brejnev en 1976. Il avait préparé les plans d'invasion de l'Afghanistan avec son successeur Andropov en 1979.

Le maréchal Oustinov était un faucon; Un partisan de l'arsenal nucléaire et des missiles intercontinentaux.
(ICBM). Sous son influence, l'armée avait soutenu Andropov et Tchernenko.
Inquiet , devant le développement du programme de la navette spatiale américaine, il ordonnera la priorité au programme similaire Bourane.


La maladie de Tchernenko a été reconnu publiquement le 22 Février 1985,


Son emphysème s'est aggravé et ses poumons et sont cœur sont très atteints dans les trois dernières semaines de Février 1985.


10 mars 1985

Konstantin Tchernenko meurt à 73 ans.
à 15h00 il était tombé dans un coma , et mourut à 19h20. L'autopsie a révélé une emphysème chronique, une hypertrophie de son coeur qui était endommagé, une insuffisance cardiaque congestive et une cirrhose du foie.




11 mars 1985
 Mikhaïl Gorbatchev est élu.Il va mener la Perestroïka (restructuration) et la Glasnost (liberté d'expression).









30 juillet 1985: l’URSS annonce la suspension de ses essais nucléaires du 6 août au 31 décembre à l’occasion du dixième anniversaire des accords d’Helsinki.




 Décembre 1987, 

l'URSS et les États-Unis se mettent d'accord, au sommet de Washington, pour l'« Option Zéro », comme l'avait proposé le président Reagan en 1981, et suppriment ainsi tous les SS-20 situés en Europe de l'Est (Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire) ainsi que les 108 Pershing II et les 304 missiles de croisière alors installés.C'est la fin officielle de la crise des euromissiles.



En 1988, Gorbatchev annonce le retrait d'Afghanistan des troupes sovietiques et l'abandon de la doctrine Brejnev.Il réduit

aussi les forces stationnées en Europe de l'Est.



12 mai 1988
Une explosion le matin fait 3 morts et 5 blessés et a détruit la seule usine à Pavlograd qui fabriquait les moteurs de fusée pour les nouveaux missiles intercontinentaux SS-24, missiles à longue portée des Soviétiques, qui pouvaient  transporter dix ogives nucléaires chacun.

Il y a un doute sur l'heure de l'explosion.

Selon Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères soviétique, Gennadi I. Gerasimov, avait déclaré dans un entretien téléphonique que l'explosion a eu lieu jeudi dernier à 07h15 matin (at 7:15 A.M) dans une usine de Pavlograd, en Ukraine, à environ 500 miles au sud-ouest de Moscou.






Or les satellites espions américains ont détectés une explosion dans la nuit du 12 mai 1988 mentionne l'article
du Washington Post .





Les SS-24 pouvaient être lancés d'un silo ou d'une plate-forme ferroviaire.


Les plates-formes ferroviaires ressemblaient à des wagons réfrigérés et les voitures de services étaient des wagons passagers transformés.




La détection de ces missiles devenait quasiment impossible,car il pouvait
être n'importe où sur le réseau ferré soviétique.
Avec la fin de l'Urss,en 1991, la production basée en Ukraine s'arrète.Le dernier SS-24 est détruit en Russie,en avril 2008.




http://www.deseretnews.com/article/4982/USSR-EXPLOSION.html?pg=all

http://english.pravda.ru/news/russia/12-06-2002/44138-0/#.U6w-xvl_uSo




7 décembre 1988: lors de l’Assemblée générale des Nations unies Gorbatchev annonce une réduction unilatérale des forces conventionnelles,
 notamment en Europe de l’Est et le long de la frontière sino-soviétique.




1er et 5 octobre 1989arrivée à l’ouest de milliers d’Allemands de l’est passant par Prague dans les « trains de liberté »




3 octobre 1989 : la RDA ferme sa frontière avec la Tchécoslovaquie pour éviter la poursuite de l’hémorragie. Privé de possibilités de sortie, les Allemands de l’Est se mobilisent en masse, affrontent la police à Dresde (5 octobre), à Berlin (7 octobre) et à Leipzig (9 octobre)

7 octobre 1989: dernière grande manifestation populaire du régime communiste d’Allemagne de l’Est, à l’occasion du 40e anniversaire de la RDA


9 octobre 1989 : 70 000 personnes manifestent à Leipzig en scandant : « Wir sind das Volk ! » (« Nous sommes le peuple ! »). Les forces de l’ordre n’interviennent pas

18 octobre 1989:
Gorbatchev refusant le recours aux tanks soviétiques (7 octobre), Erich Honecker, secrétaire général du parti communiste et chancelier de RDA, quitte le pouvoir. Son successeur, 

Egon Krenz (18 octobre-3 décembre), à beau faire des concessions et rouvrir la frontière tchécoslovaque le 3 novembre, il est dépassé par l’ampleur du mouvement de contestation.

instauration du multipartisme en Hongrie, qui ne se désigne plus comme démocratie populaire

23 octobre 1989 :
l’Union soviétique propose la liquidation de sa présence militaire à l’étranger (base et troupes) : c’est la fin programmée du Pacte de Varsovie

300 000 personnes réclament à Leipzig la fin de la dictature communiste en Allemagne
la République populaire de Hongrie prend le nom de république de Hongrie

4 novembre 1989: gigantesques manifestations à Berlin Est et dans toute la RDA


9 novembre 1989 chute du mur de Berlin, marquant la fin symbolique de la guerre froide. Egon Krenz doit se résoudre à ouvrir ses portes à l’ouest.





8 novembre 1989
Sœur Lucie affirme dans sa correspondance que la consécration "a été accomplie» .







Sœur Lucie confirma personnellement que cet acte solennel et universel de consécration correspondait à ce que voulait Notre-Dame (« Sim, està feita, tal como Nossa Senhora a pediu, desde o dia 25 de Março de 1984 »: « Oui, cela a été fait, comme Notre-Dame l'avait demandé, le 25 mars 1984 »: lettre du 8 novembre 1989). C'est pourquoi toute discussion, toute nouvelle pétition est sans fondement



Soeur Lucie parle de Severomorsk sans le savoir....



 'la consécration faite par Jean Paul II le 25 mars 1984 avait sauvé le monde d'une guerre atomique qui se serait produite en 1985'.

QUAND SOEUR LUCIE PARLE DE SEVEROMORSK SANS LE SAVOIR.... (PARTIE 1)


Selon Sœur Lucie de Fatima, «une
Guerre nucléaire aurait eu lieu en 1985. »(Source: The Triumphant, Reine du monde, 1995 par Daniel J. Lynch)


Nov-décembre 1989
Révolutions pacifiques en Tchécoslovaquie, la Roumanie, la Bulgarie et l'Albanie



1990
Est et l'Allemagne de l'Ouest sont unis

Novembre 1991
Fin de l'opération RYAN

25 décembre 1991
Dissolution de l'Union des Républiques socialistes soviétiques


                ------------------------------------------------



Après Garabandal , il y eut 2 apparitions majeures de la Vierge Marie à Kibeho et à Medjugorje en 1981.


L'église catholique a reconnu les apparitions de Kibeho,le 29 juin 2001, forcément puisqu'il y eut le génocide rwandais,en 1994 qui corroborait les messages des voyantes.


A Medjugorje, le mode de communication de la Gospa est different.

Si les messages sont trop apocalyptiques comme ceux de La Salette ou d'Akita
Ils risquaient d'être rejetés par l'église,comme à Garabandal.

D'autre part si l'évèque Zanic fut d'abord favorable aux apparitions, son successeur Ratko Péric ne le fut pas.





la déclaration de Zadar de 1991,  reconnaissait
Medjugorje comme un lieu de prières et de pèlerinages, c'était donc une reconnaissance mais à minima.


site officiel de Medjugorje :
http://www.medjugorje.hr/fr/evenements-de-medjugorje/guide/declaration-de-zadar/



La seule façon pour elle de se manifester clairement , c'était par des guérisons.

Mais comme la Gospa sait que le monde va mal,que les gens ne prient plus et ne se confessent plus,elle est obligé de repartir à zéro.


En 1981, lors des premières apparitions, elle met progressivement l'accent dans ses messages sur la prière, son petit chapelet pour la paix et pour les prètres et le Rosaire, puis sur
la confession puis sur l'adoration du Saint-Sâcrement...


Elle guérit  sur place ou par intercession, lors de ces apparitions avec les voyants Ivan, Vicka,Marija , Mirjana.Jakov,Ivanka.



Celà expliquerait aussi pourquoi , la Gospa n'a jamais parlé de Garabandal dans ses messages à Medjugorje,mais de Fatima au Portugal.
Pour moi, elle a tourné la page.

25 août 1991


«Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle à la prière, maintenant comme jamais auparavant, alors que mes plans ont commencé à se réaliser. Satan est fort et veut balayer mes plans de paix et de joie, il veut vous faire croire que mon Fils n'est pas fort dans ses décisions.





 C'est pourquoi j'appelle chacun d'entre vous, chers enfants, à prier et à jeűner avec encore plus de force. Je vous invite au renoncement durant neuf jours, de telle sorte qu'avec votre aide, tout ce que je voulais réaliser à travers les secrets que j'ai commencés à Fatima, puisse être accompli. 




Je vous invite, chers enfants, à bien saisir l'importance de ma venue et la gravité de la situation. Je veux sauver toutes les âmes et les offrir à Dieu. C'est pourquoi prions pour que tout ce que j'ai commencé puisse être pleinement réalisé. Merci d'avoir répondu à mon appel. »





Et pour les messages "caduques" de Garabandal ?

En 1965, Conchita livre le dernier message de la Vierge Marie.parce que  son message précédent de 1961 n'a été ni respecté,ni communiqué au monde entier.

Pour moi, tout ce qu'elle avait promis aux voyantes espagnoles n'a plus lieu d'être.Mais les apparitions ont pour moi,
bien existé.



En ce qui concerne, l'Avertissement, le Grand Miracle,et le Chatiment.

Je pense qu'ils ont été remplacés ou incorporés dans les 10 secrets de Medjugorje, qui comportent aussi un volet apocalyptique dans les 4 derniers secrets. Mais c'est mon opinion personnelle.


        -----------------------------------------------------------------------------



Maria Simma (décédé en 2004) croyait en Medjugorje  et en Garabandal.


Vous avez mentionné l’avertissement de Garabandal. Pourriez-vous nous en parler. Et est-ce que vous y êtes allée ?


Oui, j’'y suis allée plusieurs fois en pèlerinage. Garabandal est un village de montagne en Espagne où Notre-Dame est apparue à des enfants dans les années soixante. Il en est sorti un avertissement qui est essentiellement celui-ci: le moment viendra où chaque personne sur la terre pourra voir l’état dans lequel se trouve son âme, et beaucoup mourront de saisissement en le voyant. C’est la même chose que ce qui arrive à la mort, mais alors tous le verront en même temps. « D’où il viendra juger les vivants et les morts. »


-----------------------------------------------------------------------


Et si il y avait bien eu 4 Papes avant la fin des temps ?



La fin des temps aurait du se passer sous Benoit XVI et il n'y a rien eu de tel sous son pontificat.Il n'y a eu aucune menace d'une guerre nucléaire à cette époque entre les
USA et la Russie ou d'autres pays

.


Certains diront qu'il n'est pas encore décédé mais il a abdiqué et nous sommes sous le pontificat du Pape François, donc au 5ème Pape.




D'autre part si vous lisez bien les secrets de la Salette,vous comprenez que la fin du monde (avec l'arrivée de l'Antéchrist) arrivera tardivement et après la destruction de grandes villes (Paris,Marseille), famine, et la conversion
d'une grande nation protestante (Allemagne ?) au Catholicisme.

Actuellement rien de celà,n'est encore arrivé.
La fin du monde arrivera beaucoup plus tard.




C'est pour çà que je pense que ce qu'a ajouté Albrecht Weber avec sa prophétie des 4 Papes est très bizarre et je penche pour la théorie des 3 Papes.



Pourquoi ces prédictions de la Salette qui devraient se dérouler entre 1951 et au plus tard en l'an 2000, ne se sont pas encore déroulés ?

la Vierge Marie le dit au début :
Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt , s'il change un peu, ce sera un peu plus tard.

Comment le peuple peut changer ?

En priant et notamment le Rosaire.

A Medjugorje, la Gospa l'a dit, par la prière, le Rosaire et le jeûne,
nous pouvons arrêter les guerres.







April 25, 1992

"Dear children! Today also I invite you to prayer. Only by prayer and fasting can war be stopped. Therefore, my dear little children, pray and by your life give witness that you are mine and that you belong to me, because Satan wishes in these turbulent days to seduce as many souls as possible. Therefore, I invite you to decide for God and He will protect you and show you what you should do and which path to take. I invite all those who have said "yes" to me to renew their consecration to my Son Jesus and to His Heart and to me so we can take you more intensely as instruments of peace in this unpeaceful world. Medjugorje is a sign to all of you and a call to pray and live the days of grace that God is giving you. Therefore, dear children, accept the call to prayer with seriousness. I am with you and your suffering is also mine. Thank you for having responded to my call."

http://www.medjugorje.eu/messages/


Conclusion :

LA 3EME GUERRE MONDIALE EN 1985  ET MEDJUGORJE.

Par cette phrase au Cardinal Vidal 

 "la consécration faite par Jean Paul II le 25 mars 1984 avait sauvé le monde d'une guerre atomique qui se serait produite en 1985." 

ou  par cette citation dans le livre de Lynch

«une Guerre nucléaire aurait eu lieu en 1985. "


Selon moi 

1/ Soeur Lucie confirme que la confirmation de 1984 par Jean Paul II fut correctement faite

2/ Nous avons évité la 3ème guerre mondiale en 1985

3/ que la théorie des 3 papes est juste. 

Conchita de Garabandal nous a dit que la fin des temps arriverait sous JPII ,




mais elle ne peut pas savoir que apres l'attentat de 1981 contre le Pape




celui-ci irait à Fatima en 1982 et Le 13, jour du double anniversaire, Jean-Paul II, devant un million de personnes, remercie publiquement Notre-Dame de lui avoir sauvé la vie. 

Et annonce son intention de consacrer le monde et la Russie à la Vierge.Ce qu'il fera en 1984.

http://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/Une-protection-maternelle-pour-Jean-Paul-II-_NG_-2010-05-13-551302

http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/10/17/la-blessure-cachee-de-jean-paul-ii-lors-de-l-attentat-de-fatima-en-1982-au-portugal_1108077_3214.html

4/ C'est pourquoi le 12 juillet 1982, quand les visionnaires de Medjugorje  posent la question à la Vierge Marie :
 (CP 68).




Il y aura une troisième guerre mondiale?

Elle répond :

La troisième guerre mondiale n'aura pas lieu.


La Vierge sait que la consécration de 1984 va avoir lieu et que le monde sera sauvé.


J'oubliais, je crois qu'on peut les 
remercier 












La suite de cet article

http://medjugorjeetlagospa.blogspot.fr/2015/02/medjugorje-sommes-nous-dans-du-temps-de.html


               ---------------------------------------------------

Sources Garabandal



http://www.virgendegarabandal.com/RJM/lospapas.htm


Extrait

http://www.ourlady.ca/info/THE_THREE_POPES_AND_GARAB.htm


Le 3 Juin 1963 - le jour de la disparition du pape Jean XXIII - après avoir appris que les cloches du village sonnaient pour le pape, Conchita a fait une remarque surprenante à sa mère Aniceta: "Pour sûr ... maintenant il ne reste pas plus de trois [papes ] »( Seguramente ... Pues, ya pas Quedan Mas Que tres! )  

Même si ce n'était la première fois que Aniceta avait entendu cette annonce, il semble que Conchita avait fait mention de celà plus de six mois plus tôt à d'autres. Elle fut peut-être la première qui l'entendit le 20 Décembre 1962, comme indiqué par cette lettre que la tante Maximina de Conchita avait envoyé à des amis ce même jour. 

Naturellement, Aniceta a été choqué, et a demandé si cela signifiait la fin du monde approchait ( ? Quiere decir Que viene el fin del ya le monde? ). La réponse de Conchita était que la Vierge n'a pas dit «la fin du monde", mais plutôt "la fin des temps". En outre, après avoir demandé si ces deux ne sont pas la même, elle a répondu que: "Eh bien, je ne sais pas." ( Pues, no lo soi .) 

Commentaires enregistrés ultérieurement par Conchita sur la question sont rares. Nous savons que quelques jours plus tard (probablement  de Juin), elle a mentionné trois fois à trois femmes qu'il n'y aurait plus que trois papes ( Digo tambien Qué ya solo Quedan tres Papas. )  , qui viendrait après "la fin des temps" . Ici, elle a ajouté que, de nouveau, elle ne savait pas ce que signifiait cette phrase énigmatique.  Au moins quatre autres fois, Conchita a répété cette déclaration (une fois à un personnage éminent, le Fr. Lucio Rodrigo, alors professeur de théologie morale à l'Pontifical Université de Comillas).

Une personne à qui Conchita avait répété ce message était Mère Maria des Nieves de Garcia , la directrice de l'école ou Conchita a brièvement assisté à Burgos. Dans cette conversation, qui a eu lieu le 1er Novembre 1966, Au lieu de noter qu'elle ne savait pas si "la fin des temps" est l'équivalent de «la fin de [tout] temps", Conchita a établi une distinction plus fine.


Selon les propres notes de Mère des Nieves, Conchita avait demandé plus tôt à la Vierge si ces deux événements seraient un seul et même. La réponse avait été catégoriquement qu'ils ne seraient pas. Plus précisément, la Vierge a mentionné qu'il y aurait deux autres papes après le pontife alors en vigueur (Paul VI, 1963-1978), puis la fin des temps.  Nous ne savons pas quand Conchita a dit cela, sauf que  c'était à l'évidence après que Paul VI soit devenu pape.




JEAN-PAUL II - Est-il le dernier pape?
Par le Père. François Turner, Blois, France

circa 1979

" Après Sa Sainteté Paul VI, il n'y aura que deux autres papes avant la fin de la période actuelle ( el fin de los tiempos ) qui n'est pas la fin du monde. La Sainte Vierge me l'a dit, mais je ne sais pas ce que cela signifie. " Tels sont les mots de voyant principal de Garabandal, Conchita, tel que rapporté par le père. Laffineur en étoile sur la montagne, p.95.



Sur la consécration au monde à la Vierge Marie.